Propos polémiques de Rabbah: en chiffres, voici combien on consomme d’électricité chez l’ONEE? | www.le360.ma

ع
Aziz Rabbah

Aziz Rebbah, ministre de l'Energie, des mines et du développement durable.

© Copyright : DR

Propos polémiques de Rabbah: en chiffres, voici combien on consomme d’électricité chez l’ONEE?

Par Wadie El Mouden le 25/05/2018 à 00h02 (mise à jour le 25/05/2018 à 00h04)

En moyenne, les clients de l’Office public dépensent 124 dirhams chaque mois en consommation électrique, souligne un communiqué du ministère de l’Energie.

aA

Suite aux propos du ministre de l’Energie, Aziz Rabbah, lundi 21 mai au Parlement, dans lesquels il a affirmé que 75% des clients de l’ONEE consomment moins de 100 dirhams d’électricité par mois, le ministère de l’Energie, des mines et du développement durable apporte dans un communiqué plus de détails chiffrés sur les tarifs appliqués au Maroc.

 

Le gouvernement, souligne le communiqué, maintient encore le système en vigueur depuis 2014  en vue de «soutenir et de préserver le pouvoir d’achat des personnes à revenu limité». En effet, l’ONEE adopte deux tarifications en matière de consommation électrique à usage ménager.

 

La première concerne les clients dont la consommation ne dépasse pas 150 kilowatt-heure (kWh). Ceux-ci représentent 80% des clients de l’Office public. Cette catégorie requiert deux tranches:

 

- Une première tranche avec un prix de 0,9010 dirham par kw/heure lorsque la consommation est inférieure à 100 kw/heure.

- Une deuxième tranche adossée au tarif de 1,0732 dirham par kw/heure lorsque la consommation est comprise entre 100 et 150 kw/heure.

Factures d’électricité: les propos de Rebbah suscitent l'indignation

 

Dans ces deux tranches «économiques» où le volume reste inférieur à 150 kWh, la facture ne peut en aucun cas dépasser 163,42 dirhams par mois (Toutes taxes comprises), ajoute le communiqué du ministère. Nous sommes quand même loin des 100 dirhams dont parle Rabbah.

 

En moyenne, les consommateurs appartenant à ces deux tranches représentent 80% des clients de l’ONEE, soit 4,1 millions de ménages.

 

En second lieu, l’ONEE applique une tarification sélective pour une consommation dépassant 150 kWh/mois, scindée elle aussi en quatre tranches. Les clients concernés (environ 20% du total) ne bénéficient pas du tarif bas des tranches économiques. L’objectif est d’inciter à économiser l’énergie électrique et à consommer de manière rationnelle. Le communiqué du ministère ne donne pas d’indications sur la moyenne de dépense des tranches de la catégorie dite sélective. Il confirme néanmoins qu’en moyenne mensuelle, la consommation électrique chez l’ensemble des clients de l’ONEE s’élève à 124 dirhams (TTC).