Protection des données personnelles: ce que les entreprises doivent savoir | www.le360.ma

ع
protection données personnelles
© Copyright : DR

Protection des données personnelles: ce que les entreprises doivent savoir

Par Ismail Benbaba le 16/05/2018 à 01h44

Kiosque360. C’est le 25 mai que le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles entre en vigueur. Ce dispositif, qui vient renforcer la sécurité des données personnelles des Européens, concerne aussi les entreprises marocaines. Les détails.

aA

Dans sa livraison du 16 mai, L’Economiste nous apprend que le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles  (RGDP) entrera en vigueur le 25 mai. Soulignons que l’envergure de ce règlement dépasse les frontières européennes, dans la mesure où ses effets se feront sentir un partout dans le monde, y compris au Maroc. Le journal indique d’ailleurs que le CNDP, autorité en charge de la protection de la vie privée, a déjà pris les devants en mettant en ligne un guide pour aider ses usagers. Il faut savoir que toutes les entreprises qui traitent des données personnelles en Europe sont contraintes d’appliquer ce règlement.

 

Les grandes plateformes américaines telles que Facebook ou Twitter ont d’ores et déjà entamé des modifications de leurs conditions d’utilisation et ont commencé à le notifier à leurs utilisateurs européens. Le géant Google a, par exemple, envoyé des mails pour informer ses utilisateurs européens des changements introduits dans sa politique de confidentialité. Le nouveau règlement prévoit aussi des avantages pour les citoyens et, surtout, une protection spécifique pour les enfants, dans la mesure où ces derniers peuvent être moins conscients des risques et conséquences en matière de traitement des données personnelles.

 

L’Economiste précise que la réforme apporte clarté et cohérence quant aux règles à appliquer et rétablit, surtout, la confiance du consommateur. Un avantage, donc, pour les entreprises qui pourront pleinement profiter des possibilités offertes par le marché unique numérique. Le journal explique que le nouveau règlement s’appliquera aux entreprises établies au Maroc et y exerçant leur activité. Il s’agira d’une application directe, compte tenu de la nature du traitement et du lieu d’établissement des personnes concernées, ainsi que du jeu des contraintes imposées aux responsables européens qui répercuteront ces obligations sur leurs sous-traitants hors UE, au Maroc.