Rabat-Salé: la rocade urbaine n°2 quasiment achevée | www.le360.ma

ع
Rocade
© Copyright : DR

Rabat-Salé: la rocade urbaine n°2 quasiment achevée

Par Fayçal Ismaili le 28/03/2018 à 21h35

Kiosque360. La rocade urbaine n°2, reliant l’avenue Mohammed VI à Rabat et la route nationale n°6 à Salé, est quasiment terminée. 90 % des travaux ont été réalisés, a indiqué ce 28 mars Saâd-Eddine El Othmani, lors d’une réunion-bilan de l’Agence d’aménagement de la vallée du Bouregreg. Le point.

aA

C’est une bonne nouvelle pour les automobilistes: 90% des travaux de la rocade urbaine n°2, reliant l’avenue Mohammed VI à Rabat et la route nationale n°6 à Salé, ont été réalisés, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 29 mars. Une annonce faite mercredi 28 mars, à Rabat, par le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani, dans le cadre du 15ème Conseil d’administration de l’Agence d’aménagement de la vallée du Bouregreg, institut qui, créé en 2005, est en charge de ce projet. Cette réunion a été organisée pour faire le point sur l'action de l'Agence dans le cadre du contrat-programme 2014-2018 qui la lie à l’Etat.

 

Lors de cette session, certains points ont été mis en avant, notamment le retard pris dans la réalisation de certains projets prévus en vertu de ce contrat-programme et des conventions conclues entre l’agence et ses partenaires, comme l’a souligné le chef du gouvernement qui a précisé que ce retard était «principalement dû à l’insolvabilité d’un ensemble d’actionnaires». Pour palier ce problème, Saâd-Eddine El Othmani mise sur un amendement additionnel à ce contrat-programme et en appelle ainsi aux partenaires pour l’examiner, indique le journal.

 

Outre la réalisation du tramway, des ponts Hassan II et Moulay Youssef et du tunnel des Oudayas, l’Agence travaille au développement culturel de Rabat et Salé via sa branche «Bouregreg Cultures», qui est en charge de la construction du Musée national d’archéologie et des sciences de la terre, ainsi que du Grand théâtre de Rabat, dont la convention a été signée le 5 novembre 2010, comme le fait savoir le quotidien qui assure que les travaux avancent significativement.