Secteur maritime: le Maroc et le Portugal renforcent les liens de coopération | www.le360.ma

ع
Ana Paula Vitorino

Ana Paula Vitorino, ministre portugaise de la Mer

© Copyright : Dr

Secteur maritime: le Maroc et le Portugal renforcent les liens de coopération

Par Fayçal Ismaili le 06/12/2017 à 23h44

Kiosque360. L’octroi de la certification de la pêcherie, la recherche agricole et maritime, les aires marines protégées: le Maroc et le Portugal ont défini des axes de coopération, en marge de la 13ème session de la réunion de haut niveau rassemblant ces deux pays. Les détails.

aA

L’agriculture et la pêche maritime font vraisemblablement partie des axes de coopération prioritaires entre le Maroc et le Portugal. Ainsi, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, et Ana Paula Vitorino, ministre portugaise de la Mer, se sont entretenus en marge de la 13ème session de la réunion de haut niveau Maroc-Portugal et ont ciblé, ensemble, les axes de coopération dans ces domaines, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 7 décembre.

 

L’un de ces axes concerne l’octroi de la certification de la pêcherie, la recherche dans le domaine de l’agriculture et de la pêche maritime, ainsi que les aires marines protégées. Les deux ministres ont également souligné la nécessité d’établir les fondements de la coopération entre les deux départements respectifs, le secteur privé et les associations de pêcheurs, précise le journal qui ajoute que les deux parties ont abordé la question d’un partenariat qui permettra de mettre en place des «règles communes» pour ces pays appartenant au même espace maritime, à savoir l’Atlantique et la Méditerranée. Et cela n’est pas tout, puisqu’un plan d’action de coopération, dans le domaine portuaire et maritime, a également été défini par les deux pays pour la période 2018-2019.

 

D’autres accords touchant à divers domaines, dont le secteur de l’énergie et des mines, ont également vu le jour. En effet, trois mémorandums d’entente ont été scellés en marge de cette réunion. Le premier porte sur la coopération dans les domaines de la géologie et des mines. Le deuxième concerne le domaine des énergies renouvelables, porté par le président du directoire de Masen, Mustapha Bakkoury, et le ministre de l’économie portugais, Manuel Caldeira Cabral. Le troisième engage l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) et l’Agence portugaise de l’énergie (ADENE).