Sénégal: la Banque centrale populaire va accompagner la 2e phase du Plan Sénégal Émergent | www.le360.ma

ع
BCP Banque populaire Banque centrale populaire

Siège du Groupe Banque Populaire à Casablanca.

© Copyright : DR

Sénégal: la Banque centrale populaire va accompagner la 2e phase du Plan Sénégal Émergent

Par Moussa Diop le 05/12/2018 à 17h51 (mise à jour le 05/12/2018 à 18h05)

La Banque centrale populaire (BCP) s’est engagée à accompagner le Sénégal pour la mise en œuvre de la phase 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE). L’annonce a été faite à Dakar par son directeur général en charge du développement à l’international,en dévoilant la nouvelle vision du groupe pour le pays

aA

Le Sénégal pourra compter, pour la réalisation de la Phase 2 de son ambitieux Plan Sénégal Emergent, qui couvre la période 2019-2023, sur un partenaire financier de premier rang, le groupe Banque centrale populaire (BCP).

 

L’annonce a été faite à Dakar, ce mardi 4 décembre 2018, par le directeur général du groupe, en charge du développement à l’international, Kamal Mokdad.

 

Dans son discours de présentation des nouvelles perspectives du groupe bancaire marocain au Sénégal, Kamal Mokdad a souligné qu’«après la première phase 2014-2018, le groupe BCP s’engagera aux côté de l’Etat du Sénégal pour la 2e phase du programme d’actions prioritaires du PSE sur la période 2019-2023, et ce, dès son lancement prévu à Paris le 18 décembre prochain».

 

Dans ce cadre, le groupe BCP compte apporter son soutien afin d’aider l’Etat du Sénégal à concrétiser ses ambitions dans divers domaines, dont l’exploitation des industries minières extractives, le développement de l’agriculture, notamment la filière arachidière, et bien évidemment le développement des infrastructures de base du pays, qui sont nécessaires pour une véritable émergence de l’économie sénégalaise.

Sénégal: la BCP investit dans une start-up de mobile money contrôlée par Total 

 

A ce titre, le responsable en charge du développement à l’international de la banque a rappelé que le groupe BCP a arrangé en 2013 un financement global de 250 milliards de Francs CFA au profit de l’Etat du Sénégal, une première du genre aussi bien en ce qui concerne son montant que sa structuration au niveau de la sous-région.

 

Pour mieux accompagner le Sénégal dans son processus de développement, le groupe a adopté une nouvelle vision stratégique qui s’intéresse à tous les pans de l’économie sénégalaise: le secteur privé à travers des financements innovants, de la grande entreprise à la startup, en passant par les PME et les particuliers, avec des offres adaptées.

 

De même, le groupe va développer une offre de crédits immobiliers et lancer une offre spécifiquement dédiée à la microfinance.

 

Pour cette dernière, ses activités vont débuter au Sénégal dès début 2019, faisant du pays le 4e pays de la sous-région où cette offre s’implante, après la Côte d’Ivoire, le Mali et la Guinée.

 

Intervenant lors de cette manifestation, l’ambassadeur du Maroc à Dakar, Taleb Berrada, a souligné que «parmi tous les secteurs illustrant le partenariat dynamique et multiforme entre le Maroc et le Sénégal, figure le secteur bancaire marocain au Sénégal, reconnu pour être actif dans l’accompagnement de la politique économique du pays à travers le Plan Sénégal Emergent». 

 

Bref, la BCP, présente dans 14 pays africains, compte jouer pleinement sa partition dans le financement et le développement du Sénégal, en contribuant à la concrétisation des ambitions du PSE, notamment dans sa seconde phase qui doit porter le Sénégal vers l’émergence.

 

Enfin, le directeur général en charge du développement à l'international a souligné que la filiale Banque Atlantique Sénégal arborera désormais la même identité visuelle que la BCP, avec un emblème unique, son très connu cheval, symbole d'élégance, de noblesse, de courage et de résistance.