Souss-Massa: le secteur aquacole monte en puissance | www.le360.ma

ع
Aquaculture Souss-Massa
© Copyright : DR

Souss-Massa: le secteur aquacole monte en puissance

Par Ismail Benbaba le 02/01/2018 à 21h02

Kiosque360. La région met les bouchées doubles pour assurer un bon développement de son secteur aquacole. Deux grands appels à manifestation d’intérêt viennent ainsi d’être lancés par l’ANDA.

aA

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) compte bien passer à la vitesse supérieure pour ce qui est du développement de l’aquaculture dans la région Souss-Massa. L’agence vient, en effet, de lancer deux Appels à manifestation d’intérêt (AMI) pour le développement d’un certain nombre de projets aquacoles dans la région, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour.

 

Le premier appel à manifestation d’intérêt, adressé aux investisseurs nationaux et internationaux intéressés par le développement de projets aquacoles, offre 87 unités de production en mer, soit 65 unités de production de 15 ha chacune pour la réalisation de projets de conchyliculture (élevage de coquillages) et 22 unités de production de 15 ha chacune pour la réalisation de projets d’algoculture (culture d’algues).

 

Ce premier appel à manifestation d’intérêt premettra, comme le précise le journal, de sélectionner les meilleurs projets aquacoles pouvant bénéficier des espaces maritimes pour la création et l’exploitation de fermes aquacoles. Notons que lesdits projets peuvent intégrer d’autres activités en amont pour s’assurer des intrants tels que la semence ou l’aliment de poissons, ou encore des activités en aval pour la valorisation et la distribution des produits. Il est à préciser aussi que l’accès à ces espaces sera attribué dans la limite des unités de production identifiées et suivant le morcellement défini par le plan d’aménagement.

 

Le second appel à manifestation d’intérêt, dédié aux jeunes entrepreneurs originaires de la région, offre quatre unités de production de 15 ha chacune pour la réalisation de projets de conchyliculture et une unité de production de 15 ha pour la réalisation d’un projet d’algoculture. Force est de souligner que ces deux appels à manifestation d’intérêt ont pour objectif de mettre à la disposition des investisseurs et jeunes entrepreneurs de la région des espaces aquacoles clé en main, pour des projets viables dans cette région connue pour ses richesses naturelles.