Stagnation des crédits bancaires | www.le360.ma

ع
Crédit à la consommation
© Copyright : Dr

Stagnation des crédits bancaires

Par Fayza Senhaji le 01/07/2018 à 21h03

Kiosque360. Le rythme de croissance des crédits bancaires accordés au mois de mai est resté inchangé, à en croire les statistiques monétaires de Bank Al-Maghrib.

aA

L’encours des prêts accordés au titre du mois de mai n’a pas vraiment évolué comparativement au mois précédent, assure Aujourd’hui le Maroc dans son édition du lundi 2 juillet. Selon les dernières statistiques monétaires délivrées par Bank Al-Maghrib, le rythme de croissance des prêts est resté inchangé à 2,5% pour un encours global arrêté à fin mai de 831,61 milliards de dirhams. Pour rappel, l’évolution, un mois auparavant, était de 2,6%.

 

Le journal économique donne un peu plus de détails et indique que les crédits bancaires se sont consolidés de 19,9 milliards de dirhams. Pour le quotidien, qui se réfère au commentaire de la Banque centrale, la stagnation des crédits bancaires s’explique par deux facteurs. D’un côté, la hausse des crédits à l’équipement et de consommation et, de l’autre, la baisse des facilités de trésorerie, qui s’est accentuée, et la décélération des prêts immobiliers.

 

Le quotidien, qui se focalise sur ce dernier segment, avance que les crédits immobiliers ont affiché un ralentissement au cours du mois de mai, avec une hausse de 3,4% contre 3,5% auparavant. Sur les 260,8 milliards de dirhams d’encours immobiliers, 119 milliards sont destinés aux crédits à l’habitat et 59 milliards sont destinés aux promoteurs.

 

Pour ce qui est des crédits à la consommation, le journal explique qu’ils se sont accrus de 2,79 milliards de dirhams pour atteindre les 52,81 milliards de dirhams.