Tabac manufacturé: hausse du prix des cigarettes en vue | www.le360.ma

ع
Cigarettes en paquet
© Copyright : Le360

Tabac manufacturé: hausse du prix des cigarettes en vue

Par Ismail Benbaba le 06/11/2018 à 22h55

Kiosque360. Le gouvernement décide de taxer davantage le tabac manufacturé. Ainsi, dès janvier 2019, si cette mesure contenue dans le projet de loi de Finances 2019 n’est pas amendée, les fumeurs devront débourser plus pour avoir leur paquet de cigarettes.

aA

C’est certainement une mauvaise nouvelle pour les fumeurs. En effet, ces derniers devront se résigner à débourser quelques dirhams de plus pour acheter leur paquet de cigarettes, et ce dès janvier 2019. L’Economiste, qui s’intéresse au sujet dans son édition du jour, rapporte que cette hausse fait suite à la décision du gouvernement d’augmenter la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les cigarettes. Le journal va plus loin et explique que le projet de loi de Finances 2019 prévoit d’augmenter le minimum de pression fiscale de 53,6% à 60% du prix de vente TTC, ainsi que de relever le taux minimum de perception de 567 à 630 dirhams pour 1.000 cigarettes. Et d'ajouter que cette mesure a eu l’effet d’un coup de massue sur les fumeurs et les producteurs de tabac manufacturé.

 

S’il n’y a pas d’amendement au Parlement, le paquet de Marlboro passera à 40 dirhams au lieu de 33 dirhams actuellement, fait remarquer le journal. De même, du côté des producteurs, les impacts de cette décision seront nombreux. Une chose est certaine: si cette mesure est maintenue, elle poussera de nombreux fumeurs vers le marché noir, ce qui générera un manque à gagner pour l’Etat.

 

L’Economiste estime que la structure des prix mérite d’être simplifiée, dans la mesure où elle est ad valorem. Dans les détails, notons que la part de taxation pour un produit premium est de 53,6% pour la TIC, en plus de la TVA. A cela s’ajoutent également les droits de timbre, la taxe Palestine, etc. Le journal souligne que, globalement, les taxes, les droits de timbre et impôts représentent plus de 70% de la composition du prix d’un paquet premium.

 

Pour rappel, le marché du tabac manufacturé a enregistré une hausse de 8% en 2017. Ce qui a fait passer les recettes de la TIC sur les cigarettes à 10,48 milliards de dirhams, contre 9,86 milliards de dirhams en 2016.