Tourisme: la CNT sous haute tension | www.le360.ma

ع
CNT

Lahcen Zelmat et Fouzi Zemrani, vice-présidents, Abdellatif Kabbaj, président et Tarik Dbilij, vice-président de la Confédération nationale du tourisme.

© Copyright : DR

Tourisme: la CNT sous haute tension

Par Ismail Benbaba le 11/05/2018 à 00h32

Kiosque360. L’assemblée générale élective que s’apprête à tenir la Confédération nationale du tourisme (CNT) aujourd’hui sera sous haute tension. Et pour cause, quatre fédérations ont été suspendues par le président sortant, Abdellatif Kabbaj. Une manœuvre politicienne selon certains professionnels.

aA

Le torchon brûle entre les membres de la Confédération nationale du tourisme (CNT), qui s’apprêtent à élire leur nouveau président lors de l’assemblée générale qui va se tenir ce vendredi 11 mai. D’ailleurs, Aujourd’hui Le Maroc, qui revient sur le sujet dans sa livraison du jour, indique que l’ambiance sera électrique et tendue.

 

Le journal fait en effet remarquer que cette AG se tiendra sans la présence des représentants de plusieurs fédérations importantes du secteur, notamment celle des agences de voyages (FNAVM), celle des transporteurs touristiques, celle des restaurateurs et aussi de l’ANIT (Association nationale des investisseurs touristiques). Et pour cause, ces quatre fédérations ont été récemment suspendues de la CNT pour non-paiement de cotisation par le président sortant et candidat à sa propre succession, Abdellatif Kabbaj.

 

Notons que les enjeux de cette assemblée sont importants, puisqu’en plus d’élire un nouveau président, les membres devront aussi se prononcer sur la réintégration de la confédération au sein de la CGEM. Pour rappel, la CNT a quitté l’organisation patronale en 2007. Une suspension considérée comme non conforme au règlement de l’organisation par plusieurs professionnels au sein de la confédération, dans la mesure où une telle décision doit être prise par une assemblée générale, et non unilatéralement par le président du bureau exécutif.