Tourisme: la saison estivale a offert une bouffée d’oxygène aux opérateurs du Nord | www.le360.ma

ع
Tourisme Tanger
© Copyright : DR

Tourisme: la saison estivale a offert une bouffée d’oxygène aux opérateurs du Nord

Par Ismail Benbaba le 05/09/2018 à 00h04

Kiosque360. Les opérateurs touristiques du Nord ont le sourire. Après un démarrage timoré de la saison estivale en juillet, le mois d’août a connu une explosion de la demande.

aA

La période estivale a nettement boosté le moral des professionnels du tourisme dans le Nord. Tanger, Tétouan, Mdiq et Fnideq continuent d’attirer des vacanciers à la recherche des derniers rayons de soleil, avant le retour au bureau ou sur les bancs de l’école, rapporte L’Economiste dans sa publication du jour.

 

Selon le quotidien, le mois d’août a vraiment tenu toutes ses promesses, même si les chiffres officiels ne sont pas encore tombés. En effet, les professionnels soulignent que plusieurs vacanciers, en l’occurrence les MRE, ont largement été le moteur de cette belle dynamique observée au mois d’août. On apprend ainsi que Tétouan, Fnideq et Mdiq sont les villes les plus attractives actuellement. L’Economiste indique notamment que la région du Nord a battu des records de taux d’occupation au sein de ses unités hôtelières, et ce dès les premiers jours de l’après-ramadan. Le mois d’août a ainsi été marqué par un véritable rush, avec une explosion de la demande.

 

Mais force est de constater que l’informel, en matière d’hébergement, prospère également. Ainsi, comme l’explique L’Economiste, les intermédiaires détournent une grande partie de la clientèle des hôtels. Selon les professionnels de la région, les centres urbains tels que Martil sont concernés par ce business informel, de plus en plus florissant. Concernant la ville de Tanger, la fréquentation a aussi été considérable cette année, comparativement à l’été 2017. Mais, là aussi, on note que les établissements hôteliers n’ont pas pleinement profité de la demande, vu que l’informel a réussi également à capter un bon nombre de clients.