Transport: les exportations marocaines bloquées à la frontière espagnole | www.le360.ma

العربية

Transport: les exportations marocaines bloquées à la frontière espagnole

Par Mouna Qacimi le 19/06/2017 à 00h13 (mise à jour le 19/06/2017 à 02h08)

Transport international routier
© Copyright : Dr

Kiosque360. Les exportations marocaines sont prises en otage à la frontière espagnole. En cause, l’insuffisance des autorisations.

aA

Les transporteurs marocains font face à une véritable crise depuis le début du mois de juin. En effet, les exportateurs marocains ne peuvent plus acheminer leurs marchandises vers l'Espagne par voie terrestre, faute d’autorisations suffisantes, rapporte l’hebdomadaire TelQuel dans sa dernière édition.

 

Le magazine précise que l’épuisement des autorisations trouve son origine dans le système mis en place en 2012, après l’accord bilatéral signé entre Rabat et Madrid pour régir le secteur du transport international routier. Depuis, 30.000 autorisations par année sont prévues pour chaque partie contractante. Mais, en 2017, ces autorisations se sont rapidement épuisées.

 

Impasse

"Nous avons épuisé notre contingent d’autorisations prévu pour toute l’année au cours des cinq premiers mois. Donc, les transporteurs marocains n’ont plus d’autre choix que de rentrer illégalement et payer une amende de 4.000 euros par camion ou ne plus envoyer de marchandises à l’Union européenne par voie terrestre", déclare un professionnel contacté par TelQuel. 

 

Pour sa part, la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes (Fifel) avait lancé, le 29 mai dernier, un "appel de détresse" dans lequel elle dénonçait le blocage des camions chargés de marchandises. Elle a ensuite retiré son communiqué, en demandant aux médias de ne pas le diffuser.

Pour rappel, les opérateurs de la Fifel ont exporté vers l’Europe, au cours des premiers mois de l'année 2017, 940.000 tonnes de marchandises.

Les contenus liés

Vos réactions