Université: le budget alloué aux bourses d’études s’élève à 1,8 milliard de dirhams | www.le360.ma

ع
Universite Maroc
© Copyright : DR

Université: le budget alloué aux bourses d’études s’élève à 1,8 milliard de dirhams

Par Fayçal Ismaili le 16/10/2018 à 23h16

Kiosque360. Le budget alloué aux bourses d’études pour la rentrée universitaire 2018-2019 s’élève à 1,8 milliard de dirhams, comme l’a indiqué le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, qui a revu à la hausse le nombre des boursiers. Les détails.

aA

Le nombre de bourses d'études grimpe en cette rentrée universitaire 2018-2019. Le budget alloué aux bourses d’études s’élève, en effet, à 1,8 milliard de dirhams, comme l’a révélé le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. De 2012 à 2018, cette augmentation atteint +150,6%, rapporte Aujourd’hui le Maroc qui, dans son édition de ce 17 octobre, souligne que le budget alloué aux bourses était de 718 millions de dirhams en 2012. Et le quotidien de préciser que, pour cette rentrée, le département a revu à la hausse le nombre des boursiers. Ainsi, 381.783 bourses d’études seront octroyées aux étudiants contre 364.500 l’an passé, soit 17.283 bourses de plus.

 

Concernant le montant annuel de la bourse, il s’élève à 6.334 dirhams versés en trois tranches pour le premier cycle, à 7.334 dirhams pour le master et à 12.154 dirhams pour le doctorat (durée maximum ne dépassant pas 36 mois), indique le journal qui rappelle que les bourses de premier cycle se basent sur le mérite social (situation matérielle des parents ou tuteurs). Par ailleurs, en cette rentrée académique également, les cités universitaires seront au nombre de 23, dont deux nouvelles à Safi et Agadir, en plus de neuf internats et 31 résidences d’étudiants. Quant au nombre d’étudiants bénéficiant d’un logement, il est de 55.800, dont 59% de filles.

 

Autre annonce du ministère: la préparation d’un décret destiné aux étudiants issus d’une famille démunie. Basé sur de nouveaux critères relatifs notamment au mérite social, ce texte permettra d’octroyer des bourses à un plus grand nombre de jeunes.