Vidéo. Assassinat de deux scandinaves à Imlil: quel impact sur le tourisme? | www.le360.ma

ع
Imlil

La région d'Imlil.

© Copyright : DR

Vidéo. Assassinat de deux scandinaves à Imlil: quel impact sur le tourisme?

Par Wadie El Mouden le 20/12/2018 à 15h52

Les professionnels du tourisme de la région de Marrakech-Safi sont encore sous le choc, mais ils ne cèdent pas à la panique. Aucune vague d’annulations n’a été enregistrée à Marrakech et environs depuis le meurtre des deux jeunes touristes scandinaves, le lundi 17 décembre, près du mont Toubkal.

aA

Le360 a voulu s’enquérir de la situation dans le secteur du tourisme à Marrakech peu après la confirmation de la piste terroriste par les autorités. Encore sous le choc, certains professionnels refusent de livrer le moindre commentaire par respect, disent-ils, pour les victimes, leurs familles et les habitants du village d’Imlil. «C’est tellement atroce que je reste si triste et choqué pour ces deux touristes innocentes», a affirmé Othman Chrif Alami, PDG de l’agence Atlas Voyages.

 

Touristes scandinaves tuées à Imlil: les trois suspects recherchés arrêtés 

 

Pendant ce temps, certains médias étrangers, visiblement manipulés, commencent à véhiculer des informations totalement erronées, faisant état d’une vague d’annulations dans le secteur du tourisme à Marrakech, en particulier au niveau des excursions au départ d’Imlil vers le sommet du mont Toubkal.

 

Pour contrer les effets indésirables de ces mensonges, certains professionnels ont pris le soin de diffuser en live les images et les témoignages rassurants de touristes en pleine montagne.

 

 

 

 

 

 

Contacté par Le360 ce jeudi 21 décembre, le président du Conseil provincial du tourisme d’El Haouz, Karim Chouyoukh, a affirmé qu’aucune annulation n’a été enregistrée par les hôteliers de la région. «Au contraire, nous continuons de recevoir des réservations pour l’année 2019. A l’heure où je vous parle, les clients de 12 agences de voyage marocaines se trouvent sur le site, sans compter les touristes relevant des tour-opérateurs étrangers ou encore les randonneurs individuels», souligne Chouyoukh.  

 

Le centre du village d’Imlil compte une trentaine d’établissements touristiques, toutes catégories confondues (auberges, gîtes, fermes d’hôtes), dotés d’une capacité de 1200 lits dont 400 lits sur l’axe qu’empruntent les randonneurs en allant vers le sommet du Toubkal. «La région accueille 25.000 randonneurs chaque année dont la plupart sous forme de groupes organisés. Pour les touristes individuels, une fois arrivés à Imlil, il leur est conseillé de prendre contact avec le bureau de l’association des guides de montagne pour se renseigner sur les parcours à emprunter et les précautions à prendre pour effectuer la randonnée dans de bonnes conditions», rappelle le président du CPT.

 

S’agissant de la destination de Marrakech, là encore, du côté du Conseil régional du tourisme, on tient à rassurer que l’activité touristique suit son cours normal. Aucune vague d’annulations massive n’a été signalée par les établissements touristiques. Aucun risque d’annulation n’est à craindre pour la période de Noêl ou du nouvel an. «Les réservations pour les fêtes de fin d’année sont payées d’avance», note un responsable au CRT de Marrakec-Safi.