Vidéo. Bourse de Casablanca: la stratégie Mutandis expliquée par Adil Douiri | www.le360.ma

ع
Cover_Vidéo:Le360.ma •Le groupe Mutandis s'introduit à la Bourse de Casablanca
© Copyright : Le360

Vidéo. Bourse de Casablanca: la stratégie Mutandis expliquée par Adil Douiri

Par Wadie El Mouden et Youssef El Harrak le 17/11/2018 à 11h39 (mise à jour le 17/11/2018 à 18h22)

Annoncée ce vendredi 16 novembre suite à l’obtention du feu vert du gendarme du marché des capitaux, l’introduction en bourse de Mutandis vient soulager un marché assoiffé de papier frais. Les détails.

aA

Cette opération porte sur un montant total de 400 millions de dirhams: 215 millions de dirhams sous forme d’augmentation de capital et 185 millions de dirhams sous forme de cession de parts.

 

Deux actionnaires vont se retirer du capital. D’une part, le fonds d’investissement espagnol Inversiones Freira, actuellement en cours de liquidation. D’autre part, Holmarcom qui, lui, a vocation à prendre plutôt des participations majoritaires. Le groupe de la famille Bensalah a accompagné Mutandis depuis le démarrage de l’aventure il y a dix ans, «par amitié et confiance dans le projet».

 

«Le groupe Holmarcom est proche de certaines compagnies d’assurances qui peuvent venir relayer son investissement initial», a laissé entendre le président fondateur de Mutandis, Adil Douiri, qui s’exprimait hier, vendredi, lors d’un point de presse organisé au siège de la Bourse de Casablanca, peu après l’obtention du visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). 

 

Ce qui laisse présager une participation des compagnies Sanad et Atlanta, toutes deux filiales de Holmarcom, aux souscriptions réservées aux investissements institutionnels.

 

 

 

L’action Mutandis sera proposée à la vente à un prix ferme de 180 dirhams l’unité (170 dirhams pour les petits porteurs).

 

La première cotation est prévue le 18 décembre et la période de souscription sera ouverte du 3 au 7 décembre. Le management du groupe Mutandis mise beaucoup sur la participation des investisseurs étrangers.  Un road show, prévu la semaine prochaine, sillonnera les villes de Johannesburg, Le Cap, Paris, Genève et Londres.

 

Au programme également, une série de rencontres via visioconférence avec des investisseurs basés à Dubaï et Abu Dhabi.

Vidéos. Groupe Mutandis. Dix ans d’histoire: les dirigeants témoignent 


Le groupe Mutandis a cette particularité d’avoir eu un capital éclaté bien avant son introduction en Bourse.

 

«Nous ouvrons le capital de manière régulière. Nous n’avons pas d’actionnaire majoritaire», rappelle Douiri. Le groupe compte en effet déjà une soixantaine d’actionnaires dans son tour de table. Le capital est détenu à hauteur de 45% par des investisseurs institutionnels: BMCE Bank, Groupe Banque Populaire, Holmarcom, Label Vie et deux fonds internationaux, en l’occurrence l’espagnol Inversiones Freira et Amethis Maghreb Fund I, ce dernier est propriété de la célèbre famille Rothschild. Les personnes physiques détiennent de leur côté 44% du capital dont 9,5% entre les mains du président-fondateur, Adil Douiri.

 

 

 

 

Actionnariat Groupe Mutandis

Actionnariat du groupe Mutandis

© Copyright : DR

 

 

 

 

 

En ouvrant son capital à la Bourse de Casablanca, Mutandis veut élargir son actionnariat. «Mutandis est fait pour n’appartenir à personne», soutient Douiri. Ainsi, juste après l’introduction en Bourse, le flottant de Mutandis sera porté à 70% du capital et relèvera du flottant à la Bourse de Casablanca. Le reste du capital, sous forme de participations stratégiques, est encadré par un Pacte d’actionnaires signé par les deux filiales de Finance.com (RMA Watanya et  BMCE Bank), Label Vie, le fonds Amethis Maghreb Fund I et Adil Douiri.

 

Les métiers du groupe relèvent de la consommation quotidienne, et ses dirigeants mettent en avant le caractère prévisible du chiffre d’affaires qui progresse avec une grande récurrence et régularité. Mutandis table sur un objectif de 1,66 milliard de dirhams en 2021, contre 1 milliard attendus en 2018, soit une croissance annuelle de 7%. L’excédent brut d’exploitation devrait, quant à lui, passer de 183 millions en 2018 à 225 millions de dirhams en 2021.


Mutandis se présente, par ailleurs, comme étant une entreprise généreuse. Le management promet de distribuer un dividende de 7,50 dirhams par action en 2019, soit le même niveau de distribution en 2018. Mieux, les nouveaux actionnaires qui rejoindront le capital début décembre prochain recevront en mai 2019 le montant complet du dividende, comme s’ils avaient été actionnaires pendant une année entière.

 

En dix ans d’existence, Mutandis s’est développé en achetant des marques déjà existantes, qui étaient pour la plupart en difficulté ou bien appartenaient à des sociétés familiales peu ambitieuses. Le groupe est actuerllement présent dans quatre gammes de produits:

 

Détergents (41% du chiffre d’affaires)Mutandis est l’un des premiers acteurs marocains à avoir investi dans ce secteur historiquement dominé par la multinationale Procter & Gamble. Mutandis détient 15 % de parts de marché grâce à ses deux marques Magix et Maxi’s.


Conserves de poisson (36% du chiffre d’affaires)Mutandis gère et développe deux marques essentiellement vendues à l’export: Anny (très présente en Afrique centrale) et Josiane (commercialisée surtout au Moyen-Orient). Une troisième marque est en cours de lancement, du nom de Marine, celle-ci est destinée au marché marocain.


Bouteilles et boissons alimentaires (18% du chiffre d’affaires): le groupe conçoit et fabrique les bouteilles en PET et bouchons en matières plastiques destinés aux boissons gazeuses, aux eaux minérales et de table, aux huiles de table et aux jus de fruits. Il produit plus de 600 millions de bouteilles et 500 millions de bouchons par an. Depuis peu, Mutandis exporte régulièrement vers des embouteilleurs africains, en particulier, en Mauritanie, au Cameroun, ou encore en Côte d’Ivoire.

 

Jus de fruit (5% du chiffre d’affaires): Le groupe a repris en mars 2017 la marque Marrakech, autrefois propriété du groupe Delassus. «La gamme a été complètement repensée et lancée en mai 2018 au niveau national. Nous commençons aujourd’hui à exporter en Afrique et, dans une moindre mesure, en Europe et au Moyen Orient».

 

Mutandis détient 7 marques nationales et possède 9 usines, basées à Berrechid, Casablanca, Safi, Agadir et Dakhla. Le groupe compte environ 3.200 collaborateurs.