Vidéo. Tout ce qu'il faut savoir sur l'état d'avancement du projet Bouregreg à Rabat | www.le360.ma

ع
Cover Vidéo... Progression des traveaux du grand théâtre et de la recade 2 de la vallée Bouregreg
© Copyright : khalil Essalak

Vidéo. Tout ce qu'il faut savoir sur l'état d'avancement du projet Bouregreg à Rabat

Par Mohamed Chakir Alaoui et Khalil Essalak le 07/07/2017 à 20h04 (mise à jour le 07/07/2017 à 20h13)

Saïd Zarrou, directeur général par intérim de l’agence du Bouregreg (AAVB) a présenté, ce vendredi 7 juillet à Rabat, l’état d’avancement des projets du théâtre et de la rocade 2. Il a surtout annoncé une modification du plan d'aménagement de la vallée.

aA

«Les délais de livraison du projet du grand théâtre de Rabat et de la rocade 2 reliant une partie de Rabat à l'autoroute de Kénitra seront respectés. Le premier projet sera opérationnel en mars 2019 et le second durant l’année 2018», a annoncé ce 7 juillet, Saïd Zarrou, directeur général par intérim de l’agence de la vallée du Bouregreg (AAVB).

 

Il a précisé que «les travaux du théâtre ont atteint 70% de leur stade final. Le tronçon de la rocade 2, côté Rabat, a été déjà achevé».

 

Zarou a apporté toutefois des nuances en signalant qu’actuellement son agence s'attaque à la réalisation d’une partie difficile, celle de la tranche de Salé et que le sol de la vallée du Bouregreg nécessite «un matériel de rechargement».

 

En ce qui concerne le projet du théâtre, un appel à manifestation sera lancé prochainement pour confier la gestion du théâtre à une entreprise spécialisée dans le métier. «Il n'y a pas de problème de budget. Le financement des projets est assuré», a-t-il tenu à préciser.

 

Le patron de l'agence a indiqué en outre que l'expertise du Maroc en matière d'aménagement est devenue «exportable en Afrique».

 

Il a annoncé par ailleurs que son agence s'apprête à lancer des études de faisabilité concernant deux autres projets dits séquences 3 et 4. Il s'agit d'une zone écologique et paysagère de plus de 3.000 hectares qui sera érigée en parcs et terrains destinés à l’agriculture biologique. «Nous allons modifier à cet égard le plan d'aménagement de la vallée du Bouregreg», a-t-il conclu.