Chicha vs cigarette: 2 fois plus de nicotine, 25 fois plus de goudron | www.le360.ma

ع
Chicha

Souvent non fumeurs, les consommateurs de chicha pensent à mauvais escient que sa fumée est moins toxique. 

© Copyright : DR

Chicha vs cigarette: 2 fois plus de nicotine, 25 fois plus de goudron

Par Leïla Driss le 01/11/2018 à 13h58

La chicha s’est répandue à vitesse grand V dans les bars, cafés et boites de nuit marocaines. Appréciée tant des femmes que des hommes, et de plus en plus utilisée par les ados, cette pipe à eau qui nous vient tout droit du Moyen-Orient est bien plus dangereuse qu’on ne le croit.

aA

Ses saveurs fruitées laissent à penser que la chicha n’est pas nocive, pourtant, toutes les études prouvent le contraire.

 

S’il est difficile d’établir une comparaison quantitative en faisant la relation entre une chicha et un paquet de cigarettes, il est toutefois établi que la toxicité du tabac contenu dans une pipe à eau est telle qu’on peut aujourd’hui avancer le fait que fumer une chicha équivaudrait à fumer un paquet de cigarettes.

 

Casablanca: descente de police à Aîn Diab contre les narguilés… et les mineures

 

Souvent non fumeurs, les consommateurs de chicha pensent à mauvais escient que sa fumée est moins toxique du fait des essences de fruit utilisées, de l’arôme sucré de la fumée et de l’humidification de celle-ci qui la rendrait moins irritante. Autre idée préconçue, le filtrage de la fumée par l’eau contenue dans le réservoir la rendrait moins nocive.

 

Toutefois, les études prouvent aujourd’hui que 3% seulement des métaux lourds contenus dans la fumée sont retenus par l’eau. La fumée inhalée contient donc 97% de substances cancérigènes, dont le monoxyde de carbone.

 

Etude. Faire le ménage revient à fumer 20 paquets de cigarettes par an!

 

Selon une publication de 2016 portant sur une étude comparative entre chicha et cigarettes, on retrouve en moyenne une production de 74 litres de fumée inhalée par chicha pour 0,6 litre par cigarette. Pire encore, il y a deux fois plus de nicotine, 25 fois plus de goudron et 11 fois plus de monoxyde de carbone dans une chicha.

 

Ajoutez à cela le manque d’hygiène associé à cette pratique: l’eau n’est pas changée régulièrement, le partage de l’embout d’une personne à une autre, la saleté du matériel peu ou pas nettoyé… Bref, un cocktail explosif pour notre santé.