La Reine Elizabeth II serait la cousine du Roi Mohammed VI. Insolite mais possible? | www.le360.ma

ع
Elizabth II
© Copyright : DR

La Reine Elizabeth II serait la cousine du Roi Mohammed VI. Insolite mais possible?

Par Zineb Ibnouzahir le 09/04/2018 à 13h04

C’est le buzz du moment, l’info qui agite la presse de Grande-Bretagne et du monde arabe. Au cœur de ce chamboulement médiatique, un rapport faisant état de liens de parenté remontant au Prophète Mohammed.

aA

Selon ce rapport basé sur les affirmations de Harold B. Brooks, directeur de publication de Burke’s Peerage Partnersip, la lignée royale britannique serait issue du prophète Mohammed. La Reine Elizabeth serait ainsi la 43e descendante directe du Prophète, via Fatima, sa fille.

 

Une généalogie qui aurait été vérifiée en 2015 par Ali Gomaa, l’ancien grand mufti d’Egypte, et avant lui, en 1986, par Burke’s Peerage, spécialiste britannique connu et reconnu.

 

 

 

 

elizabeth généalogie

L'arbre généalogique de la reine Elizabeth II remontant jusqu'au prophète Mohammed, selon Burke's Peerage

© Copyright : DR

 

 

 

 

Cette thèse assez farfelue a été reprise au mois de mars par l’hebdomadaire marocain Al-Ousboue, dirigé par Mustapha Alaoui, et connaît depuis un engouement dans les pays arabes. Selon l’hebdomadaire, la reine Elizabeth II, 91 ans, serait alors cousine du roi Mohammed VI du Maroc et du roi Abdallah II de Jordanie.

 

Insolite mais possible?

 

Un retour dans le temps s’impose, au XIe siècle à Séville, où règne depuis 1023 le souverain Abu Al Qasim Muhammed Ibn Abbad, fondateur de la dynastie des Abbassides, descendant direct du Prophète par Fatima et père d’une fille prénommée Zaida
 

Lors d'une attaque du royaume des Abbassides par les Almoravides, la princesse musulmane s'enfuit à la cour du roi Alphonse VI, le roi espagnol de Léon, de Castille et de Galice. Elle y est convertie au catholicisme, change son nom en Isabella, et donne un fils à Alphonse VI de Castille, Sancho. L’un des descendants de celui-ci s’unira plus tard à Richard de Conisburgh, troisième comte de Cambridge, petit-fils du roi Edouard III d'Angleterre.


En Angleterre, l’anecdote fait le bonheur de la presse, jusqu’au très sérieux The Economist qui rapporte dans ses colonnes les propos tenus sur le forum Arab Atheist Network: «La reine Elizabeth II doit revendiquer son droit de gouverner les musulmans».