Melania Trump: sa tenue à 2000 dollars pour visiter le Ghana ne passe pas | www.le360.ma

ع
MElania Trump au Ghana
© Copyright : DR

Melania Trump: sa tenue à 2000 dollars pour visiter le Ghana ne passe pas

Par Zineb Ibnouzahir le 04/10/2018 à 08h08

Le look de Melania Trump défraie à nouveau la chronique. En cause cette fois-ci, le choix d’un dress code de luxe pour visiter un pays du tiers monde.

aA

La presse américaine n’en finit pas de jaser. Scrutée par les médias de son pays et du monde entier, Melania Trump était attendue le 2 octobre, au Ghana, 1re étape de son voyage africain qui sera suivie de visites au Malawi, au Kenya et en Egypte.

 

Avant même d’avoir eu le temps de prêcher la bonne parole et de faire valoir les grandes lignes de sa campagne Be Best, à savoir la sensibilisation des populations dans les domaines de l'éducation, la dépendance aux drogues, la faim, la sécurité sur internet, les intimidations, la pauvreté ou les maladies, que Melania Trump faisait déjà la une.

 

Pour son arrivée à l’aéroport de Kotoba International, elle avait en effet opté pour une robe-chemine signée Celine de 1730 euros et des escarpins Manolo Blahnik à 540 euros. Un look ultra tendance pour la coquette somme de 2270 euros qui selon la critique n’est absolument pas approprié lorsqu’on visite un pays où «le salaire minimum journalier est de huit cedis ghanéens, soit environ 1,67 dollar» souligne le site web The Inquisitr. Et de poursuivre «Cela signifie qu’un travailleur ghanéen au salaire minimum devrait consacrer environ 1 377 jours au travail pour pouvoir se payer la robe de Mme Trump seule, ou 1 796 jours pour pouvoir se payer l’ensemble complet.»

 

 

 

 

 

 

Melania Trump au ghana 1
© Copyright : DR

 

 

 

 

Depuis les nombreuses critiques suscitées lors de son apparition dans un camp de migrants mexicains au Texas avec une veste arborant le slogan «I really don't care, and you?», Melania Trump et son dress code sont scrupuleusement observés et analysés.

 

A contrario, la robe Proenza Shoueler à 1800 dollars que portait Michelle Obama lors de sa visite au Maroc en 2016 n’avait pas fait couler autant d’encre.