Phénomène: Des hôtels halal «adaptés aux musulmans» | www.le360.ma

ع
halal friendly
© Copyright : DR

Phénomène: Des hôtels halal «adaptés aux musulmans»

Par Zineb Ibnouzahir le 19/07/2018 à 14h24

Pas d’alcool, burkini obligatoire, buffets garnis de produits halal, Coran offert…Bienvenue dans des hôtels d’un nouveau genre et halal friendly.

aA

Au sud de la Turquie, les plages d’Antalya sont prises d’assaut par les touristes étrangers réconciliés avec la destination après la vague d’attentats qui a secoué le pays en 2015. Ce nouveau tourisme affiche une particularité: son étiquette «halal». Résultat, des resorts hôteliers destinés à cette clientèle musulmane pratiquante qui réclame des prestations adaptées à ses croyances religieuses comme le relate le site Slate dans une enquête.

 

Le site Halal Booking, créé en 2009, répertorie ainsi de plus en plus d’hôtels turcs estampillés halal, et classant ainsi la Turquie et ses établissements du côté des destinations «Halal friendly», selon le classement mondial du Global Muslim Travel Index.

Séville: un milliardaire saoudien transforme un palais andalou en hôtel...halal

 

Pour être Muslim friendly, le respect de plusieurs critères s’impose: disposer de 4 à 5 étoiles, respecter les enseignements de l’Islam. Dans ces hôtels d’un nouveau genre, la vente d’alcool est interdite et seule la consommation de produits certifiés halal est autorisée. On y trouve une salle de prière et on peut même compter sur la présence d’un imam chaque vendredi.  Chaque chambre met à disposition de son hôte un Coran, un tapis de prière et une flèche indiquant la direction de la Mecque.

 

Du côté des piscines, hommes et femmes ne se mélangent pas. D’un côté, les hommes et de l’autre… les enfants. Les femmes, quant à elles, ne peuvent pas se baigner à moins de porter un burkini. Si toutefois elles souhaiteraient faire trempette et bronzer en maillot, direction un espace qui leur est dédié, avec personnel exclusivement féminin. Un positionnement qui a ressuscité le tourisme turc avec une hausse de 20% sur le premier trimestre 2018.