Une princesse saoudienne au volant: «Vogue Arabia» ou le militantisme sur papier glacé | www.le360.ma

ع
vogue arabia

La princesse Hayfa Bint Abdullah al Saoud en couverture du magazine «Vogue Arabia».

© Copyright : DR

Une princesse saoudienne au volant: «Vogue Arabia» ou le militantisme sur papier glacé

Par Zineb Ibnouzahir le 30/05/2018 à 11h59 (mise à jour le 30/05/2018 à 12h02)

Le numéro du mois de juin du magazine «Vogue Arabia» rompt avec la tradition des magazines de luxe féminin en affichant une couverture ultra militante célébrant le nouveau droit des femmes saoudiennes à pouvoir conduire dès le 24 juin 2018.

aA

Une couverture de Vogue avec une princesse arabe constitue en soi une grande première. Mais fait encore plus original, ladite princesse pose au volant d’une voiture. Sur la couverture du magazine, un titre principal: «Driving force».

 

 

 

“In our country, there are some conservatives who fear change. For many, it’s all they have known. Personally, I support these changes with great enthusiasm.” HRH Princess Hayfa bint Abdullah Al Saud is in the driving seat on the cover of #VogueArabia’s first-ever #SaudiIssue. The Saudi issue will launch in a monumental month, with the ban on women driving in the Kingdom set to be lifted on June 24. Read our exclusive interview with the artist and daughter of the late King Abdullah in the June issue, on shelves June 1. Cover 1 of 2 #VogueArabia Photography @boo_george_studio Fashion Direction @katieellentrotter Interview @mrarnaut Production @snapfourteen في بلدنا، بعض المحافظين يخشون التغيير. وبالنسبة لكثيرين، هذا كل ما يعرفون. وأنا عن نفسي أؤيد هذه التغييرات بكل حماس"، هذا ما صرحت به سمو الأميرة هيفاء بنت عبد الله آل سعود، والتي تظهر خلف عجلة قيادة السيارة على غلاف #عدد_الاحتفاء_بالسعودية الأول من نوعه على الإطلاق من #ڤوغ_العربية. وسيصدر عدد الاحتفاء بالسعودية هذا في شهر تاريخي يشهد تنفيذ قرار رفع الحظر عن قيادة النساء للسيارات في المملكة، والمقرر يوم 24 يونيو. اقرؤوا حوارنا الحصري مع الأميرة في عدد يونيو، والذي يتوافر في منافذ البيع اعتباراً من الأول من يونيو. #ڤوغ_العربية

Une publication partagée par Vogue Arabia (@voguearabia) le

 

 

 

Un clin d’œil au nouveau droit des femmes saoudiennes de conduire elles-mêmes leur voiture à partir du 24 juin 2018. A l’affiche de cette couverture pas comme les autres, Son Altesse Royale la princesse Hayfa Bint Abdullah al Saoud, fille du défunt roi Abdullah. Agée de 37 ans, la princesse Hayfa est également une artiste reconnue dans son pays, depuis sa première exposition à Jeddah, «the Starting point».

 

Sur sa page Instagram, «Vogue Arabia» reprend un extrait de l’interview de la princesse:

«Dans notre pays, certains conservateurs ont peur du changement. Pour beaucoup d’entre eux, c’est tout ce qu’ils ont jamais connu. De mon côté, je soutiens ces changements avec beaucoup d’enthousiasme.»

 

Sur la route du changement

 

C’est au mois de mai que le gouvernement saoudien a diffusé un communiqué de presse annonçant que les Saoudiennes âgées de plus de 18 ans seraient autorisées à conduire à partir du 24 juin. Des auto-écoles pour femmes ont été mises en place à cet effet dans cinq grandes villes du Royaume.

 

Une nouvelle loi qui s’inscrit dans la politique de changement initiée par le roi Salmane en septembre 2017 en levant l’interdiction faite aux Saoudiennes de conduire. Jusqu’alors, l’Arabie saoudite était le seul pays au monde qui interdisait aux femmes de prendre le volant. Les réformes visant à moderniser le pays entendent également mettre en place une plus grande participation des femmes dans la vie économique et sociale de ce Royaume ultraconservateur.