#Aidez les parlementaires!#, ou quand les députés sont tournés en dérision | www.le360.ma

ع
parlementaires
© Copyright : DR

#Aidez les parlementaires!#, ou quand les députés sont tournés en dérision

Par Qods Chabaa le 20/07/2018 à 14h44

La polémique sur la retraite des parlementaires fait des remous sur les réseaux sociaux. Pour réagir, les internautes ont choisi la satire en lançant la campagne "Aidons les pauvres parlementaires!".

aA

Un hashtag satirique «Aidons les parlementaires» vient d’être lancé sur les réseaux sociaux. Ce hashtag a fait son apparition suite à la polémique suscitée par le nouveau projet de loi relatif à la retraite des parlementaires. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durant la présentation du projet de réforme, Driss Azami, président du groupe PJD à la première chambre, avait déclaré que son groupe était défavorable à la suppression de la retraite des parlementaires. Il dira d’ailleurs dans une déclaration mythique : «plusieurs anciens parlementaires vivent dans des conditions très difficiles dès la fin de leur mandat ».

 

 

L’autre député, cette fois-ci du parti de l’Istiqlal, avait déclaré pour sa part que plusieurs parlementaires avaient à cause de cette histoire d’abolition de la retraite des parlementaires, transféré leurs enfants de l’école privée vers l’école publique par manque de moyens.

 

 

Les propos de ces parlementaires et de bien d’autres ont fait réagir les internautes. Ainsi est née la campagne «Aidons les parlementaires!» ou pour faire plus satirique comme cet internaute : «Aidons les dormeurs de la Nation» comme on peut lire sur cette urne-caisse créée pour la collecte des fonds.

 

 

Chacun y va de sa propre cotisation. Certains proposent d’aider les députés en leur offrant un dirham symbolique ou une journée de travail tandis que d’autres proposent de donner entre 100 et 300 dirhams et que l’état opère le prélèvement à la source.