Bousculade d'Essaouira: quand l'APS gonfle le nombre des victimes | www.le360.ma

ع
aps

Une agence qui, à l'instar du régime qu'elle défend, ne craint plus le ridicule.

© Copyright : dr

Bousculade d'Essaouira: quand l'APS gonfle le nombre des victimes

Par M'Hamed Hamrouch le 20/11/2017 à 12h18 (mise à jour le 20/11/2017 à 14h55)

Au contraire de toutes les agences de presse étrangères accréditées au Maroc, seule l'Algérie presse service (APS) a surenchéri sur le nombre des victimes en le portant à 17 au lieu des 15 officiels. Pour ce porte-voix du régime algérien moribond, ce bilan serait encore appelé à augmenter!

aA

Après avoir tenté en vain de souffler sur les braises concernant le drame d'Al Hoceïma et le décès accidentel de Mohcine Fikri, fin octobre 2016, voilà que l'APS se livre à une nouvelle surenchère crasse sur le bilan des victimes mortelles de la bousculade survenue, hier dimanche, lors d'une opération de distribution d'aide alimentaire aux habitants de la commune de Boulaalam, en région souirie. A l'opposé de toutes les agences de presse étrangères accréditées au Maroc, qui ont fait état de 15 victimes mortelles, seule l'agence du pays voisin s'est permis de gonfler le nombre en l'arrêtant à 17 victimes mortelles!

 

Et ce n'est pas tout! Pour l'APS, spécialisée dans l'intox anti-marocaine, le nombre des décès serait encore appelé à augmenter!

 

Fidèle à sa stratégie d'amplification de "tout ce qui ne va pas au Maroc", l'APS a franchi cette fois le seuil de l'indécence et se permet même de narguer les morts et leurs familles éplorées.

 

L'APS, à l'image de tout le régime ossifié qu'elle représente, a démontré encore une fois qu'elle a mal au Maroc. Très mal même, au regard de cet acharnement hystérique, voire maladif, contre le royaume. Pitoyable!