Il quitte "Daïf Al Aoula": les adieux indélicats de Tijini | www.le360.ma

ع
Mohamed Tijini

Mohamed Tijini, animateur télé.

© Copyright : DR

Il quitte "Daïf Al Aoula": les adieux indélicats de Tijini

Par Mohamed Chakir Alaoui le 31/08/2018 à 16h36 (mise à jour le 31/08/2018 à 19h15)

L’animateur de "Daïf Al Aoula" (L’invité de la 1re chaîne), Mohamed Tijini, vient d’annoncer qu’il ne présenterait plus cette émission diffusée sur la SNRT. Il avance comme argument des "pressions politiques". Rien que cela. Explications.

aA

Le contrat de Mohamed Tijini avec la SNRT court encore six mois. Et pourtant, l’animateur a décidé de le rompre unilatéralement, comme le déclare le concerné. Cependant, d’aucuns s’interrogent s’il s’agit réellement d’une décision unilatérale ou d'une résiliation du contrat par la SNRT. L’animateur, lui, n'hésite pas et avance des "pressions politiques" qui l’auraient acculé à mettre fin à sa collaboration avec la SNRT.

 

"Je retourne là où j'étais (à Bruxelles, ndlr)", a-t-il affirmé. "Mon émission politique aura été la plus importante du paysage audivisuel marocain", ose Tijini.

Corruption: le patron de l'ANAM et un ex-présentateur d'Al Aoula en prison

 

"Mon émission avait été la première à être stigmatisée par le PJD et la première à avoir écopé d'un avertissement de la Haca (en voilà, un motif de fierté). Elle m'a rendu célèbre, au point que j'étais constamment harcelé dans les rues par ses admirateurs", s’enorgueillit-il. Et, en guise d’adieux, il a formulé des critiques à l’encontre de la direction de la SNRT.

 

Tijini oublie que s'il a été rendu célèbre, c'est qu'il en a eu l'occasion. Au Maroc. Il omet également le fait que le génie, le vrai, c'est de durer.