Le CSCA adresse un avertissement à Luxe Radio | www.le360.ma

ع
Radios
© Copyright : DR

Le CSCA adresse un avertissement à Luxe Radio

Par Qods Chabaa le 25/04/2017 à 15h38 (mise à jour le 25/04/2017 à 18h16)

Le Conseil supérieur à la communication audiovisuelle (CSCA) vient d’adresser un avertissement à Luxe Radio suite à l'émission «Le dessous des cartes» diffusée le 9 décembre 2016. La station est accusée de diffamation et de non vérification d'information.

aA

La station Luxe Radio écope d'un avertissement de la part du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA). La radio basée à Casablanca au quartier Mers Sultan vient d’être en effet officiellement notifiée de cet avertissement suite à la diffusion de l'émission "Le dessous des cartes" en date du mois de décembre 2016.

 

Le régulateur rappelle dans sa décision les faits ayant entériné cette mesure qui pend la forme d'une admonestation.

 

"Le CSCA décide ainsi d’adresser un avertissement à la société "Radio veille" suite à une émission «Le dessous des cartes» diffusée le 9 décembre 2016 sur Luxe Radio. Il a été révélé pendant la dite émission à travers la diffusion du témoignage anonyme d’un autre médecin que le docteur HB a causé le décès de 5 à 6 enfants lors d’une caravane médicale organisée par l’association «opération Smile Morocco», précise un communiqué du conseil.

 

Après délibération, le Conseil de la communication a statué et déclaré que la société "Radio veille", éditrice de Luxe Radio, a enfreint les dispositions légales et réglementaires.

 

Comment la haute autorité a pris en charge ce dossier? Il se trouve que la HACA avait reçu le 21 décembre des lettres provenant du Conseil de l’ordre national des médecins, du Collège syndical national des médecins spécialistes privés et de l’association Opération Smile Morocco qui dénoncent les allégations formulées à l'encontre du docteur Hassan El Boukind.

 

La HACA a également reçu une plainte du 23 janvier 2017 émanant de ce même médecin, Hassan El Boukind, qui clame son innocence.

 

Précisons que l’émission a été diffusée le 9 décembre 2016 et une deuxième fois, le lendemain, 10 décembre.

 

Après avoir mené son enquête, le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle a ainsi décidé d’adresser un avertissement à Luxe Radio.

 

Vos réactions