Lutte antiterroriste: un journal de gauche hongrois met en exergue l'aide marocaine substantielle à l'Europe | www.le360.ma

ع
BCIJ
© Copyright : DR

Lutte antiterroriste: un journal de gauche hongrois met en exergue l'aide marocaine substantielle à l'Europe

Par M'Hamed Hamrouch le 27/12/2018 à 18h26 (mise à jour le 27/12/2018 à 18h44)

"Malgré le meurtre de deux touristes scandinaves à Imlil, le Maroc demeure un pays sûr et stable", écrit le quotidien de gauche hongrois Népszava, relevant par la même occasion l'aide substantielle apportée par les services marocains à leur homologues européens pour contrer la menace terroriste.

aA

Népszava, quotidien de gauche riche d'une tradition journalistique séculaire (fondé en 1877), vient de dédier au Maroc un article où il ne lésine sur aucun qualificatif pour vanter la stabilité du royaume, "l’un des pays les plus ouverts et les plus modérés de la région, tolérant les autres religions et accueillant pour les touristes...".

 

La Hongrie salue "le rôle stabilisateur" du Maroc dans la région

 

Évoquant le double meurtre de deux ressortissantes scandinaves le 17 décembre dernier à Imlil, province d'Al Haouz, le quotidien hongrois de référence affirme que ce drame ayant "secoué deux pays de la coalition antiterroriste internationale", en l'occurence le Danemark et la Norvège, n'a pas pour autant amené Budapest à "modifier la classification du Maroc, le pays étant toujours évalué comme sûr". Pas plus d'ailleurs que les pays dont sont originaires Louisa Jespêrsen (Danemark) et Maren Ueland (Norvège), ces pays scandinaves "n'ayant prévenu qu'après les meurtres qu'il était préférable pour toute personne désirant effectuer une telle randonnée de recruter un guide local".

 

"Le Maroc, un allié essentiel des États-Unis et de l'Europe dans la lutte contre le terrorisme"

Népszava, qui était l’organe du Parti social-démocrate de Hongrie (MSZDP), met également en exergue l'expérience antiterroriste-type du Maroc, "allié essentiel des États-Unis et de l'Europe dans la lutte contre l'extremisme". L'apport substantiel apporté à cet effet par les services marocains à leurs homologues européens cristallise l'attention du quotidien hongrois, qui relève que "plusieurs plans terroristes ont été mis en échec récemment par les services français, espagnols et allemands, grâce à des informations fournies par leurs homologues marocains".

 

L'arrestation, samedi dernier, à Barcelone, d'un ancien combattant de Daech dans la zone syro-irakienne a été cité comme exemple de l'aide efficace apportée par les services marocains à leurs homologues espagnols. Idem pour l'Allemagne, dont les services ont été alertés récemment par leurs homologues marocains sur un projet d'attentat contre l'aéroport de Stuttgart, rappelle la prestigieuse publication hongroise.