Mort de Pierre Bellemare, grand nom de la radio et de la télévision | www.le360.ma

ع
Pierre Bellemare

Pierre Bellemare, le 22 novembre 2016 à Paris.

© Copyright : AFP

Mort de Pierre Bellemare, grand nom de la radio et de la télévision

Par Le360 (AFP) le 27/05/2018 à 08h59 (mise à jour le 27/05/2018 à 10h55)

Le journaliste et producteur Pierre Bellemare est mort samedi 26 mai à l'hôpital Foch de Suresnes, près de Paris, à l'âge de 88 ans.

aA

L'animateur Pierre Bellemare, figure de la radio et de la télévision, est mort à l'âge de 88 ans, a annoncé dimanche le vice-PDG d'Europe 1 Laurent Guimier, sur Twitter.

 

"Pierre Bellemare, inventeur de la radio moderne, voix historique, pilier, de la famille Europe 1 nous a quittés", a tweeté le patron de la radio, qui s'est dit "très ému".

 

Né le 21 octobre 1929 à Boulogne-Billancourt, Pierre Bellemare a produit et animé de nombreuses émissions de radio et de télévision à partir des années 1950 avant de mettre sa voix chaleureuse au service du téléachat. Il avait importé l'usage du prompteur des États-Unis.

 

Son décès a suscité des hommages dans le monde des médias. Pierre Lescure, cofondateur et ancien PDG de la chaîne de télévision Canal+, actuel président du Festival de cinéma de Cannes, a salué "une vie d'histoires racontées comme personne, de sa voix reconnaissable entre toutes, une vie de création et de projets".

 

"Mon Pierre, notre fou rire dans En toutes lettres quand nous animions ensemble sur France 2 restera à tout jamais dans ma mémoire", a tweeté l'animateur Julien Courbet. "Tu as inventé les émissions où l'on défend les gens. Tu étais un prince un génie. Tu vas me manquer".

 

"Merci cher Pierre Bellemare pour cette passion que vous insuffliez à notre métier, ce goût des autres, cette façon de faire partager vos connaissances au plus grand nombre. Vous êtes formidable, disiez-vous aux Français. Vous aussi!", a quant à lui écrit le journaliste Patrick Poivre d'Arvor.

 

Lui rendant hommage, la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, a salué un "pionnier de la radio et de la télévision modernes, conteur inoubliable". "Sa voix, ses émissions ont accompagné le quotidien de plusieurs générations", a observé la ministre, qui s'exprimait également via Twitter.

 

Le défunt s’était en effet distingué dans un rôle de conteur avec "Les dossiers extraordinaires", "Les dossiers d'Interpol" et des récits inspirés de faits réels déclinés en recueils, émissions radiophoniques et télévisuelles.

 

Il est en outre apparu au cinéma dans des rôles en forme de clin d'œil, notamment en 2009 dans "OSS 117: Rio ne répond plus" ou encore en 2011 dans la comédie "Les Tuche".