Presse algérienne. Quand l'hostilité anti-marocaine unit sites "indépendants" et de propagande | www.le360.ma

ع
presse algérienne
© Copyright : DR

Presse algérienne. Quand l'hostilité anti-marocaine unit sites "indépendants" et de propagande

Par Hassan Benadad le 14/05/2018 à 17h57

L’interview qu’a accordée le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à «Jeune Afrique» passe mal auprès des responsables algériens qui ont rameuté leurs ouailles médiatiques. Soumis au régime et "indépendants" ont répondu présents, semble-t-il.

aA

On a connu nos confrères algériens plus pointilleux et plus rigoureux dans leurs écrits même si la pression du régime les pousse parfois à déraper, notamment contre le Maroc. Mais les sites «TSA» et «Algérie patriotique» ont mis entre parenthèses leur hostilité réciproque et ont publié le même texte pour fustiger le Royaume en réponse à l’interview accordée par Bourita à Jeune Afrique

 

Le Maroc réussit le miracle de pacifier les relations entre  «TSA» et «Algérie patriotique» qui ont utilisé les mêmes mots pour tirer contre le Royaume. Les journalistes ont eu du mal à changer même le nœud du titre. Admirez: «Une imposture grossière qui vise à stigmatiser l’Algérie» pour le premier et «Sérénité algérienne face à l’imposture grossière et au cynisme du Makhzen» pour le second. A l'exception de cette variante dans le titre, les deux articles sont identiques.

"Sahara, Polisario, Algérie, Hezbollah... Bourita dit tout 

 

Et pourtant, la partie qui a distribué ce texte aurait pu faire l'effort d'en écrire deux au lieu d'embarrasser deux sites qui passent leur temps à se crêper le chignon par une connivence qui a pour seul mérite de révéler que la presse algérienne, quelle qu'en soit la ligne éditoriale, obéit au même donneur d'ordre quand il s'agit de critiquer le Maroc.