Quand la très culottée APS s'intéresse aux "droits de l'homme" au Sahara marocain | www.le360.ma

ع
aps

Une agence qui, à l'instar du régime qu'elle défend, ne craint plus le ridicule.

© Copyright : dr

Quand la très culottée APS s'intéresse aux "droits de l'homme" au Sahara marocain

Par M'Hamed Hamrouch le 06/10/2018 à 12h00 (mise à jour le 06/10/2018 à 12h19)

L'APS, porte-voix du régime algérien en rupture de ban, s'est fendue ce matin d'une dépêche fleuve et néanmoins risible sur une présumée "inquiétude" de l'ONU au sujet de la situation des droits de l'homme dans le Sahara marocain. Et si le chameau pouvait voir sa bosse...

aA

Effronterie, cynisme, insolence... Décidément, il n'y a pas de mots pour décrire la "ligne éditoriale" de la très culottée APS, porte-étendard du régime despotique algérien, dont le "mérite" retentissant est de constituer aujourd'hui, avec la Corée du Nord et le Venezuela, l'un des derniers vestiges de la tristement célèbre défunte époque stalinienne!

 

Malgré ce triste record, mis en évidence par les bavures commises au quotidien par les forces de répression algériennes à l'égard des citoyens algériens frères, interdits de s'exprimer, de manifester et de se rassembler dans les rues, à Alger comme partout ailleurs dans ce pays transformé en une immense prison à ciel ouvert, malgré tout cela, et bien d'autres crimes sociaux et économiques perpétrés à l'encontre d'un peuple sans défense, l'APS se manifeste via son fil d'équilibriste titubant pour nous "apprendre", à travers un article puant le mensonge et l'intox, que "l'ONU s'inquiète du blocus politico-médiatique imposé aux militants des droits de l'homme et les journalistes dans les territoires sahraouis"!!

 

Sahara marocain: quand l’APS travestit les évidences onusiennes à Grenade

 

Accréditée au Maroc, l'APS, grossiste décérébrée des contre-vérités, biberonnée à la haine féroce que ses maîtres octogénéraires tapis à Alger continuent de vouer au Maroc, devrait au fond penser le contraire de ce qu'elle tartine à longueur de journées au sujet de la situation dans le Sahara marocain qui (faut-il le préciser?), est de loin meilleure que celle prévalant à Alger, bunkérisée et demeurant inaccessible à toute mission d'inspection onusienne ou autre.

 

L'APS n'a qu'à dépêcher ses "envoyés très spéciaux" à Laâyoune, Dakhla, pour se rendre à l'évidence que ces villes devenues semi-européennes connaissent un essor remarqué et remarquable à tous les niveaux.

 

Mais passons, car là n'est pas la question. Pourquoi l'APS fait-elle donc l'impasse sur les dérapages liberticides qui ont cours en Algérie, dont le dernier en date est la répression féroce de milliers d'anciens éléments de l'ANP (Armée de libération nationale), et s'acharne à braquer, du haut de son hypocrisie, les projecteurs sur la situation dans le Sahara marocain?!

 

En effet, si le ridicule tuait, les rues d'Alger seraient jonchées de cadavres!