Quand Libération France encense l'acteur marocain Assaad Bouab | www.le360.ma

ع
bouab
© Copyright : DR

Quand Libération France encense l'acteur marocain Assaad Bouab

Par Qods Chabaa le 12/05/2017 à 16h22

Son interprétation dans la série "Kaboul Kitchen" sur Canal+ n’est pas passée inaperçue. Depuis, Assaad Bouab est régulièrement sollicité pour des rôles à la télévision. Le quotidien français Libération s’est intéressé à son parcours. Extraits.

aA

L’acteur Assaad Bouab est à l’affiche de la saison 2 de la série Dix pour cent diffusée sur France 2. L’occasion pour le quotidien français Libération de réaliser un portrait de ce comédien marocain vivant entre le Maroc et la France. 

 

La journaliste auteure de l'article passe en revue les différentes facettes de sa riche personnalité. Elle fait état de son intérêt pour la symbolique des lettres et des chiffres.

 

Ainsi n'est-ce pas un hasard si sa fille s’appelle Ysa avec un Y comme symbole de l’union, un S comme Sara son épouse et un A comme Assaad himself. «Lui est né le 31 juillet 1980, à Aurillac dans le Cantal. [Ce qui donne la suite] 31-7-80-15. Partout, tout le temps, ces chiffres font alliance et lui martèlent la caboche. Quand il consulte l’écran de son portable, il est 11h37, 13h17 ou 15h31. Même sa fille s’y est mise, avec cette idée saugrenue de naître un 7 à 7 heures, 77 mois après le mariage de ses parents», peut-on lire dans ce portrait. 

 

L’article signé Nathalie Rouillé s’intéresse également aux parents d’Assaad Bouab et à son frère Younes acteur lui aussi. Le père cimentier, la mère d'abord cadre dans l’hydraulique puis directrice de Campus France.

 

«Chez les Bouab, l’aisance est avérée, mais s’enrobe de valeurs. A Rabat, dans la maison de fonction où ils grandissent, Younès et Assaad ont interdiction de donner des ordres au personnel».

 

Assaad Bouab est aussi un grand fan de reiki, une méthode de soins japonaise basée sur le rééquilibrage énergétique et l’imposition des mains.

 

Assaad Bouab a multiplié les rôles au cinéma et a la télévision, avant de se consacrer un peu plus à son dada: le théâtre. On se souvient de lui dans Indigènes de Rachid Bouchareb sorti en 2016, dans Braquo saison 4 diffusé en 2016, dans Kaboul Kitchen saison 3 sur Canal+. Enfin, on le découvre dans Dix pour cent sur France 2.

 

Vos réactions