Vidéo. Rumeurs et réseaux sociaux: quand Raïbi Jamila en paie le prix fort | www.le360.ma

ع
raibi
© Copyright : DR

Vidéo. Rumeurs et réseaux sociaux: quand Raïbi Jamila en paie le prix fort

Par Qods Chabaa le 06/10/2017 à 13h54 (mise à jour le 06/10/2017 à 15h53)

Une fausse rumeur diffusée sur les réseaux sociaux peut être fatale pour une entreprise. La marque Raïbi de Centrale Danone en a fait les frais et a perdu 120 millions de dirhams en 2015.

aA

En 2015, la marque Raïbi Jamila de Centrale Danone est associée à tort à une affaire d’intoxication mortelle dans la région d’Agadir. La marque est alors la cible des attaques des internautes sur les réseaux sociaux. 

 

 

 

L'effet a été immédiat. Les ventes de Raïbi Jamila ont connu une chute vertigineuse: - 20% en 2015. Les dirigeants de l’entreprise ont accepté de se confier pour la première fois au magazine "45 minutes" diffusé le 1er octobre sur Al Oula. «La perte a été de 120 millions de dirhams. Les épiceries qui travaillent avec l’entreprise ont également été lourdement touchées et ont perdu l’équivalent de 17 milliards de centimes», déclare Adil Benkirane membre du conseil d’administration de Centrale Danone.

 

Mise hors de cause dans le drame suite aux analyses menées par les services de l’Office national de la sécurité et de la santé alimentaire (ONSSA), la marque va pourtant découvrir au fil des mois les ravages de cette folle rumeur sur les ventes. Ce n’est que deux ans plus tard qu'elle a repris du poil de la bête en revisitant le produit et son packaging.