Accusé de viols, Tariq Ramadan change d’avocat | www.le360.ma

ع
Tariq Ramadan

Tariq Ramadan.

© Copyright : DR

Accusé de viols, Tariq Ramadan change d’avocat

Par Qods Chabaa le 06/03/2018 à 12h31

L'islamologue Tariq Ramadan change d'avocat. C'est le pénaliste Emmanuel Marsigny qui reprend son dossier, nous apprend le magazine "L'Express" ce mardi 6 mars.

aA

Yassine Bouzrou n’est plus l’avocat de Tariq Ramadan. C’est désormais le pénaliste Emmanuel Marsigny qui reprend le dossier de ce théologien suisse de 55 ans, mis en examen pour viol, nous apprend le magazine français L’Express ce mardi 6 mars. 

 

Ancien associé du puissant cabinet Metzner, maître Marsigny a plaidé dans plusieurs affaires particulièrement médiatisées, comme celle des emplois fictifs de la ville de Paris ou encore la tentative d’assassinat de Karim Achoui.

 

L'Express, sous la plume du journaliste Jean-Claude Elfassi, explique les raisons de ce changement par les relations compliquées entretenues par le premier avocat Yassine Bouzrou avec le comité de soutien de Tariq Ramadan.

France: une nouvelle expertise médicale pour Tariq Ramadan

 

Du côté des deux plaignantes, une défense élargie s'est mise en place. Le ténor du barreau Francis Szpiner a rejoint le groupe d'avocats défendant Henda Ayari, première femme à avoir porté plainte pour viol.

 

Hier, lundi 5 mars, Le Point laissait pour sa part entendre que Tariq Ramadan mentait sur ses diplômes. Sous l’intitulé: «Tariq Ramadan aurait usurpé ses titres universitaires», le magazine soulignait qu’avant Oxford, Ramadan se présentait comme «professeur de philosophie et d’islamologie à l’Université de Fribourg», alors qu’il n’était même pas assistant.