Gouvernement Macron: Mounir Mahjoubi futur ministre du numérique? | www.le360.ma

ع
mounir
© Copyright : DR

Gouvernement Macron: Mounir Mahjoubi futur ministre du numérique?

Par Khalil Ibrahimi le 13/05/2017 à 18h58

Mounir Mahjoubi, 33 ans, est pressenti au poste de futur ministre de l'Economie numérique au gouvernement Macron. Ce Marocain a dirigé sa campagne digitale et présente de multiples atouts selon plusieurs médias français. Retour sur le parcours de ce geek entrepreneur.

aA

Mounir Mahjoubi, ce Marocain  de 33 ans a dirigé la campagne numérique d’Emmanuel Macron. Il est en passe de devenir le ministre de l'Economie numérique en France. Il est en tout cas, selon plusieurs médias français, un prétendant sérieux.

 

Celui qui fut l’ancien président du Conseil national du numérique (CNNUM) présente plusieurs. «Mounir Mahjoubi est un expert du numérique. Entrepreneur, il a cofondé plusieurs startups: FairSense, un site e-commerce de stickers décoratifs qui a fait faillite un an après sa création (2006-2007), le célèbre réseau d'achat en direct aux producteurs locaux La Ruche Qui Dit Oui (2010) et, en août dernier, le studio d'innovation French Bureau», peut-on lire sur les colonnes du journal français la tribune.

 

Au Conseil national du numérique (CNNum), qu'il a présidé de février 2016 à janvier 2017, le diplômé de Sciences Po Paris a porté des sujets qui se retrouvent au cœur du programme numérique d'Emmanuel Macron: la transformation numérique des PME/TPE, l'inclusion numérique et la nécessité d'une Europe du numérique.

 

Mahjoubia rejoint Emmanuel Macron dès le mois de janvier pour devenir le directeur de sa campagne numérique. Propulsé devant les médias depuis la victoire, il est candidat aux législatives dans le XIXè arrondissement de Paris.

 

Celui qui est qualifié de geek entrepreneur n’est pas un novice en politique. D’abord ancien délégué syndical chez Club Internet, il a adhéré au Parti Socialiste à 18 ans. Il a d'ailleurs contribué activement aux campagnes présidentielles de Ségolène Royal en 2007 lorsqu’il en créee la «Ségosphère» et de François Hollande en 2012. Mounir Mahjoubi prendra par la suite ses distances avec le parti pour rallier le mouvement La République En marche de Macron. 

 

Mounir Mahjoubi se présente aux Législatives contre un ténor du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, affaibli par le score du PS à la présidentielle.