Kabylie: Ahmed Ouyahia charge BHL et ses «connexions intérieures» | www.le360.ma

ع
BHL
© Copyright : DR

Kabylie: Ahmed Ouyahia charge BHL et ses «connexions intérieures»

Par Abdeladim Lyoussi le 05/05/2016 à 19h30 (mise à jour le 05/05/2016 à 21h05)

Les déclarations de Bernard-Henri Lévy sur le soutien à l’autodétermination de la Kabylie font toujours jaser en Algérie. Cette fois, c’est l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia qui charge violemment le philosophe français et ses «connexions».

aA

Les propos tenus par le philosophe français BHL lors de la célébration du Printemps berbère (17 avril) font toujours jaser en Algérie et suscitent un flot de réactions de la part de politiques de tous les bords.

 

Récemment, c’est l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, également SG du RND (Rassemblement national démocratique) qui a eu des propos peu amènes envers BHL.

 

Lors de l’ouverture du Congrès extraordinaire de son parti, début de cette semaine, Ahmed Ouyahia a qualifié BHL de «sinistre», l’accusant même d’avoir contribué à installer le chaos dans un pays voisin (la Libye, ndlr).

 

«Des tentatives de porter atteinte à l’unité nationale se manifestent de plus en plus, à travers un groupuscule local dont les connexions extérieures viennent d’être confirmées par le sinistre Bernard-Henri Lévy qui a été à l’origine de la destruction d’un pays frère et voisin», a déclaré Ahmed Ouyahia, lors de l’ouverture du Congrès de son parti, comme le rapporte la presse algérienne.

 

Le philosophe français avait choisi une date très symbolique pour marquer son soutien au peuple kabyle: le 36e anniversaire du «Printemps kabyle». Dans le dernier numéro de la revue «La règle du jeu», dont il est le président fondateur, BHL affirme faire sien le droit du peuple kabyle à l’autodétermination, en relayant un appel à soutenir la manifestation organisée, dimanche 17 avril à Paris, par le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK).

 

«Des amis kabyles nous ont demandé de relayer l’appel du gouvernement provisoire kabyle à manifester à Paris ce dimanche 17 avril. Nous le faisons d’autant plus volontiers que les thèmes de la manifestation, tels qu’ils sont précisés dans le bref texte qu’il nous ont adressé, nous paraissent légitimes», peut-on lire dans le texte de soutien diffusé dans les colonnes de «La Règle du jeu».

 

Depuis, c’est un lynchage médiatique sans précédent qui est mené contre BHL.

 

Après la presse, ce sont les hommes politiques qui ont pris le relais et Ahmed Ouyahia rejoint ainsi le camp des pourfendeurs de BHL.