Une municipalité espagnole déclare "non grata" la famille du général Franco | www.le360.ma

ع
Franco

L'ex-dictateur Francisco Franco.

© Copyright : dr

Une municipalité espagnole déclare "non grata" la famille du général Franco

Par Khalil Ibrahimi le 12/08/2017 à 19h08

La municipalité de Sada en Espagne a adopté aujourd'hui une décision politique considérant «persona non grata» la famille de feu le général Francisco Franco, qui possèdent dans cette municipalité le Manoir de Meiras. Une pétition a même été lancée pour que la propriété devienne un bien public.

aA

Le Manoir de Meiras à Sada en Espagne ne sera plus la propriété de la famille Franco. La famille du général est d’ailleurs déclarée persona non grata par la municipalité.

 

L'initiative, qui a seulement une valeur symbolique, a eu un écho favorable avec le vote des représentants des partis Sadamaioría, BNG et le Parti socialiste. Ceux du Parti popular se sont par ailleurs  abstenus.

 

Ces responsables à la commune où se trouve le manoir, «donné» par le dictateur Franco, au début de son régime, ont approuvé une proposition du maire, Benito Portela, qui ont ajouté plusieurs points établis par le BNG.

 

Ils on rejeté le fait que la propriété continue d'appartenir à la famille Franco, qui avait l'habitude d'y passer ses vacances..

 

La déclaration du conseil municipal intervient après l'annonce, il y a deux semaines, de la Fondation Francisco Franco de son intention de profiter des visites organisées quatre jours par mois à ce palais pour montrer la «grandeur» du dictateur.

 

Le maire a demandé que le Conseil  de la ville de Sada soit responsable de la gestion de ces visites, et non pas  la Fondation Franco.

Vos réactions