Vidéo. Législatives-France: M'jid El Guerrab: "J'ai la confiance du président Macron" | www.le360.ma

ع
Cover Vidéo... M'jid El Guerrab candidat En Marche
© Copyright : Le360

Vidéo. Législatives-France: M'jid El Guerrab: "J'ai la confiance du président Macron"

Par Imane Azmi le 18/05/2017 à 20h11

Même si En Marche ne l'a pas officiellement investi, M'jid El Guerrab est candidat aux législatives françaises. Il dit "avoir la confiance du président Macron". Après le retrait du nom de Leila Aichi, candidate MoDem, de la liste des investitures du parti du président, la bataille sera rude.

aA

A l’heure où nous mettons en ligne, le mouvement La République en Marche (REM) n’a investi aucun candidat pour la circonscription 9 des Français de l’étranger, après avoir retiré le nom de Leila Aichi de sa liste officielle.

 

La 9e circonscription serait-elle celle de la mort? En tous les cas, les 42.000 votants dans les 16 pays qu’elle comprend semblent représenter un véritable enjeu pour la majorité présidentielle. Pour le Maroc, rien qu’à Casablanca, ils ne seraient pas moins de 8.000 votants. C’est également une circonscription où le candidat Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle avec un résultat de 92%.

 

La pro-Polisario Leila Aïchi retirée de la liste définitive des candidats Macron

 

Alors en se présentant dans cette circonscription des Français à l’étranger, M’jid El Guerrab, qui n’est toujours pas inscrit dans la liste des candidats aux législatives de la République en Marche, va se trouver confronté à 26 candidats issus de formations politiques différentes.

 

Mais, le jeune homme dit avoir la confiance du président Macron. Le comité REM de Casablanca, qui demeure le plus important sur le continent africain, «a exprimé à l’unanimité son soutien à la candidature de M’jid El Guerrab». Les membres du comité l'accompagneront donc jusqu'aux échéances des 4 et 18 juin prochain.

 

Qui est donc le candidat à la 9e circonscription?

 

Né en 1983, à Aurillac en France, de parents marocains, M'jid El Guerrab indique avec une fierté non dissimulée que son grand-père était «guerrab» (vendeur d'eau) à Aït Ishak, dans la région du Moyen Atlas.

 

Il est diplômé de l’Institut des études politiques d’Aix-en-Provence.

 

Entre 2006 et 2007, il s’engage aux côtés de Ségolène Royal durant sa campagne pour les présidentielles. Ensuite pendant près de 5 ans, il a travaillé aux côtés de Pierre Mauroy, de Jean-Luc Mélanchon, de Louis Mermaz et de Robert Badinter.

 

En 2013, il s’installe au Maroc et lance un cabinet de conseil à Casablanca pour accompagner les entreprises françaises dans leur développement dans l’espace francophone.

 

En 2015, retour en France où il intègre le top management de la Caisse des Dépôts et consignations.

 

Depuis décembre 2016, il travaille avec Emmanuel Macron qu'il a accompagné durant sa campagne en Algérie et en Tunisie. Il est aussi membre fondateur de REM Maroc
 

Vos réactions