Stratégie digitale: les grandes lignes | www.le360.ma

العربية

Stratégie digitale: les grandes lignes

Par Sanae El Asrawi le 26/07/2016 à 23h26 (mise à jour le 27/07/2016 à 02h22)

Moulay Hafid Elalamy ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique

© Copyright : DR

Kiosque360. La stratégie digitale sera présentée aujourd'hui par le ministre de l'Industrie. Parmi les grandes lignes: la digitalisation des services administratifs, la généralisation du wifi pour tous dans les espaces publics et la formation de professionnels. Les détails.

aA

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie numérique, présente aujourd'hui les grandes lignes de la stratégie digitale 2020. Celle-ci, souligne judicieusement l'Economiste dans son édition du 27 juillet, ne diffère pas de l'ex-plan Maroc Numeric qui n'a, d'ailleurs, pas fait l'objet d'évaluation.

Cette stratégie vise, d'ici les 4 prochaines années, à dématérialiser 50% des démarches administratives et à réduire de moitié la fracture numérique. Ce projet de transformation de l'administration vers le digital constitue donc l'épine dorsale de ce plan d'Etat, puisque la plupart des services publics sont encore loin du compte.

Pour accompagner cette transition, un fonds intitulé “e-gov fund” sera dédié à cette opération portée par l'Agence de l'économie numérique.

Seulement, le peu d'infrastructure de réseau et la cherté du haut débit freinent le développement du numérique. En 2013, seuls 38% des ménages avaient accès à Internet et les dépenses privées en IT représentaient 1,4% du PIB.


Pour atténuer ces disparités à l'accès Internet, des programmes d'alphabétisation numériques et de programmation informatique seront lancés dès l'école primaire. Le wifi sera généralisé gratuitement à tous les espaces publics, dans le cadre de la mise en place du programme “SmartPhones pour tous”. A cela s'ajoute la création d'un fonds d'innovation sociale numérique qui repose sur la sélection et l'accompagnement de projets d'entrepreneuriat social digital. Par ailleurs, Maroc PME lancera des programmes de modernisation compétitive en IT. Enfin, un centre de formation de compétences devrait être lancé à destination des ingénieurs et des techniciens. Le nombre de professionnels IT sera, quant à lui, multiplié par 10, pour atteindre 30.000 en 2020.

Les contenus liés

Vos réactions