Parité : Les féministes attaquent Hakkaoui et refusent "Ikram" | www.le360.ma

العربية

Parité : Les féministes attaquent Hakkaoui et refusent "Ikram"

Par Ikram El Ghinaoui (Twitter) le 06/07/2013 à 14h48 (mise à jour le 06/07/2013 à 15h46)

Bassima El Hakkaoui

Bassima El Hakkaoui, ministre de la Femme et de la famille

© Copyright : DR

"Il n'y a eu aucune concertation entre le département de Hakkaoui et les associations féministes pour élaborer le plan "ikram" pour la parité, a déclaré ce samedi à Le360 Khadija Rabbah, la coordinatrice du Mouvement pour la démocratie paritaire.

aA

"Je ne sais même pas quand la ministre a-t-elle sorti ce plan, ni quand l'a-t-elle présenté au conseil du gouvernement et encore moins comment a-t-elle pu se concerter  avec la société civile lors de la conférence de presse vu que les associations féministes n'étaient pas présentes", a déclaré Khadija Rabbah, coordinatrice du mouvement pour la démocratie paritaire, à Le360.

Et d'ajouter :"elle n'a fait que changer de nom au plan gouvernemental de l’égalité en perspective de la parité pour le nommer le programme Ikram, et le vocabulaire juridique pour un vocabulaire encore plus compliqué que le premier ".

Rabbah n'a pas, non plus ,mâché ses mots pour qualifier "ikram" de "plan qui manque de procédures concrètes  et de réels engagements". Pour la militante féministe, "ce plan n'a été fait que pour améliorer l'image de la marocaine à l'étranger et non pas pour assurer une vraie égalité pour la femme marocaine". 

 

Vos réactions