Affaire Sherine Abdelwahab: l'instruction démarre le 23 décembre | www.le360.ma

ع
sherine concert
© Copyright : Le360 : Adil Gadrouz

Affaire Sherine Abdelwahab: l'instruction démarre le 23 décembre

Par Qods Chabaa le 22/11/2017 à 17h07

La chanteuse égyptienne Sherine Abdelwahab ne se doutait pas qu'une phrase sur l'eau du Nil prononcée lors d'un concert allait la conduire devant les tribunaux. L'instruction de son dossier démarre le 23 décembre.

aA

La chanteuse Sherine Abdelwahab a des ennuis avec la justice de son pays. En cause: ses déclarations sur l’eau du Nil durant un concert en janvier dernier en Jordanie. 

 

La polémique a éclaté presque un an plus tard lorsqu’un internaute a diffusé une vidéo dans laquelle on entend la chanteuse dire «ne buvez pas l’eau du Nil, vous pourriez attraper la bilharziose». Ce conseil a été vu d’un mauvais œil par les autorités égyptiennes qui ont considéré cette déclaration tout à fait indigne d’une artiste censée montrer le bon exemple et refléter une bonne image du pays.

 

La chanteuse Sherine interpellée et interdite de spectacle

 

La société civile égyptienne s’est soulevée contre ces propos et a porté plainte contre la célèbre chanteuse. Achraf  Zaaran, président du club des avocats du Sinaï, a confié à la presse locale que c’était maintenant au juge d’instruction de livrer son verdict et de décider si sa cliente serait ou non poursuivie. Pour l'instant et jusqu'à nouvel ordre, l'artiste est interdite de spectacle. 

 

Le début de l’instruction a été fixé au 23 décembre.