Diapo-Vidéo. Voici la prison où est incarcéré Saâd Lamjarred | www.le360.ma

ع
prison
© Copyright : DR

Diapo-Vidéo. Voici la prison où est incarcéré Saâd Lamjarred

Par Rania Laabid le 04/10/2018 à 18h41

La maison d’arrêt de Draguignan accueille un nouveau pensionnaire depuis le 18 septembre. Saâd Lamjarred y occupe une cellule. A quoi ressemble cette prison? Visite guidée en images.

aA

Interpellé le 26 août à Saint-Tropez suite à une plainte pour viol déposée par une jeune femme, Saâd Lamjarred a été mis en examen le 28 août pour viol et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire, moyennant le versement d'une caution de 150.000 euros.

 

Le Parquet a fait appel de la décision de sa remise en liberté sous contrôle judiciaire, souhaitant que l’artiste soit en détention provisoire, au moins pendant le début de l’instruction.

 

La pop-star marocaine a ainsi été placée en détention provisoire, mardi 18 septembre, au centre pénitentiaire de Draguignan.

 

A quoi ressemble donc cette nouvelle prison qu'occupe désormais l’interprète de "Casablanca"? Contraiment à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis où le musicien a été incarcéré du mois d'octobre 2016 jusqu'en avril 2017, qui fait partie des plus anciennes et plus grandes prisons de France, cet établissement pénitentiaire est lui flambant neuf et plutôt étroit.

 

 

 

 

maison
© Copyright : DR

 

 

 

 

 

Situé dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la maison d'arrêt de Draguignan a été construite en 1984 avant d'être complètement démolie suite à des inondations.

 


Reconstruit à 6 kilomètres de l'ancien centre, sur l'avenue Fred Scamaroni à Draguignan précisément, centre pénitentiaire a ouvert ses portes en janvier 2018. Sa capacité d'accueil est de 744 places, des hommes exclusivement, en attente d'un jugement ou déjà condamnés à des peines de moins de deux ans.

 

 

 

prison2
© Copyright : DR

 

 

 

L'éablissement est composé de cellules évidemment, d'un parloir, d'un quartier d'isolement, mais aussi d'un espace de promenade, d'un gymnase, de salles de soins, ainsi que de 400 caméras avec des équipements plutôt modernes comme en atteste ce reportage de France3 réalisé à l'occasion d'une journée portes-ouvertes suite à la réouverture du centre en janvier 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, Lamjarred a été interpellé à la fin du mois d’août à Saint-Tropez (Côte d’Azur), après la plainte d’une jeune femme de 29 ans pour "faits caractérisés de viol" et inculpé le 28 août. Sa détention provisoire à la maison d'arrêt de Draguignan peut durer jusqu’à un an selon la justice française.