L’image du jour. Saâd Lamjarred répond à ses détracteurs | www.le360.ma

ع
Saad Lamjarred Paris
© Copyright : DR

L’image du jour. Saâd Lamjarred répond à ses détracteurs

Par Khalid Mesfioui le 06/01/2018 à 09h44 (mise à jour le 06/01/2018 à 10h08)

En bute à de nouveaux tracas judiciaires à Paris, où il est assigné à résidence, et qui ont fait les choux gras des médias, l’artiste a répondu à sa manière.

aA

Saâd Lamjarred a été condamné par la justice française à régler une créance de 280.000 euros (3.122.000 dirhams environ) à la société Cairo By Night, organisatrice de son concert à Paris. Ce jugement a fait le tour des médias et de la Toile. 

 

Vraisemblablement déconcerté par cette situation guère reluisante qui ajoute à son calvaire, le chanteur a affiché une photo de lui sur son compte Instagram avec le commentaire suivant: «Khdam w nsa bnadem» (Travaille et oublie les autres). 

 

Saâd Lamjarred condamné à verser plus de 3 millions de dirhams à "Cairo By Night"

 

 

 

Saâd-Lamjarred
© Copyright : DR

 

 

 

Un message considéré comme une réponse aux écrits sur ses récents déboires judiciaires.

 

Accusé de viol par une jeune femme, «Lamaâllam» s’est vu retirer, en octobre 2016, le bracelet électronique. Mais il est toujours assigné à résidence à Paris en attendant le dénouement de l'affaire.