Saâd Lamjarred condamné à verser plus de 3 millions de dirhams à "Cairo By Night" | www.le360.ma

ع
Saad Lamjarred
© Copyright : DR

Saâd Lamjarred condamné à verser plus de 3 millions de dirhams à "Cairo By Night"

Par Rania Laabid le 28/12/2017 à 13h10 (mise à jour le 28/12/2017 à 13h11)

Saâd Lamjarred est de nouveau dans de sales draps. Le chanteur marocain est condamné à régler une créance de 280.000 euros (3.122.000 dirhams environ) à la société Cairo By Night, organisatrice de son concert à Paris.

aA

Saâd Lamjarred cumule les déboires judiciaires! Le chanteur marocain vient d'être condamné par le tribunal de grande instance de Paris à régler une créance de 280.000 euros (3.122.000 dirhams environ) à la société Cairo By Night, nous apprend le site Yabiladi.

 

Celle-ci avait organisé son concert au Palais des congrès, juste avant son arrestation à Paris le 26 octobre 2016. L'annulation du concert du chanteur marocain a laissé la société organisatrice complètement fauchée.

 

Celle-ci aurait tenté de résoudre le conflit à l'amiable, mais l'entourage de Saâd Lamjarred a refusé tout arrangement. Elle a donc décidé de porter plainte contre l'artiste.

 

Nous avons tenté de joindre les deux parties, sans succès. 

 

 

"Eric Dupond-Moretti: ""Saâd Lamjarred aura une audience prochainement"

 

 

Pour rappel, le chanteur de 32 ans a été mis en examen le 28 octobre 2016 à Paris pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées" sur Laura Prioul, une jeune femme française, à la veille d'un concert qu'il devait donner au Palais des congrès.

 

Le chanteur pop marocain sera incarcéré au centre de détention de Fleury-Mérogis pendant 7 mois avant de bénéficier, en avril, d’une liberté conditionnelle avec port de bracelet électronique.

 

La justice française a ordonné, en octobre dernier, le retrait de ce bracelet électronique. Saâd Lamjarred reste toutefois assigné à résidence à Paris. L'interprète de Let go attend toujours le dénouement de cette affaire. Rappelons par ailleurs qu'il est accusé de viol par une autre jeune femme, d'origine marocaine.