Accord de pêche Maroc-UE: les négociations démarrent ce mercredi à Rabat | www.le360.ma

ع
Accord Maroc-UE
© Copyright : Dr

Accord de pêche Maroc-UE: les négociations démarrent ce mercredi à Rabat

Par Mohamed Younsi le 16/04/2018 à 20h02

Kiosque360. C’est officiel. Les négociations entre le Maroc et la Commission européenne démarreront, ce mercredi à Rabat, pour le renouvellement de l’accord de pêche, incluant le Sahara. Le mandat a été approuvé par les Etats membres de l’Union européenne sans aucune opposition.

aA

Les négociations entre le Maroc et la Commission européenne démarreront, ce mercredi à Rabat, en vue de conclure un nouvel accord de pêche, incluant les eaux des provinces sahariennes. En effet, le mandat chargeant cette instance européenne a été approuvé, lundi au Luxembourg, par les ministres de l’Agriculture et de la pêche des pays membres de l’Union européenne, comme rapporté par le360 lundi 16 avril

 

Aucune opposition contre la reconduction de ce protocole d’accord n’a été enregistrée, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce mardi 17 avril.

 

Le quotidien, qui cite des sources espagnoles, précise que ces négociations, qui s’étendront de ce mercredi jusqu’au 22 avril, porteront également sur des ajustements techniques sans changement de fond de l’accord qui inclut le Sahara marocain.

 

La délégation marocaine, qui sera conduite par le ministre marocain de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, et les membres de la Commission européenne parviendront à la signature d’un nouveau cahier de charges avant l’expiration de l’actuel accord le 14 juillet, estiment les mêmes sources.

 

Ce qui évitera aux navires européens de quitter les eaux marocaines dans l’attente d’un nouvel accord pour y revenir. «Nous travaillons et nous coordonnons nos actions avec le haut commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche en vue d’aboutir à un nouvel accord dans les plus brefs délais», a déclaré la ministre espagnole de la Pêche, sans donner de précision sur les ajustements techniques qui seront apportés au nouvel accord.

 

Ces ajustements techniques, précise le quotidien, citant d’autres sources espagnoles, toucheront le nombre de licences qui sera accordé aux professionnels de pêche européens, les conditions de leur exercice dans les eux marocaines, le respect des clauses du contrat, mais aussi un cadrage avec la dernière décision de la Cour européenne de justice.

 

Sur ce dernier point, il sera explicité que les provinces du sud tireront profit de des retombées financières de l’accord de pêche. Chose qui est déjà concrétisée sur le terrain.