Accusé d'avoir attaqué l'Intérieur et Laftit, Saâd-Eddine El Othmani réagit | www.le360.ma

ع
El Othmani

Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : MAP

Accusé d'avoir attaqué l'Intérieur et Laftit, Saâd-Eddine El Othmani réagit

Par Mohamed Chakir Alaoui le 02/07/2018 à 18h12 (mise à jour le 02/07/2018 à 23h42)

Le secrétaire général du PJD, Saâd-Eddine El Othmani, par ailleurs chef du gouvernement, a démenti catégoriquement avoir critiqué le ministère de l'Intérieur ou Abdelouafi Laftit lors du "Dialogue interne" du parti. Voici ce qu'il a "vraiment" dit.

aA

"Ce sont des interprétations fausses, car dans mon allocution, je n'ai visé ni ce département ni le ministre. Ce que j'ai dit, c'est que certains agents d'autorité, je dis bien certains agents d'autorités, n'ont pas été corrects lors de précédentes élections locales et législatives en soutenant une partie au détriment d'une autre", a déclaré à le360 le secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) en faisant allusion au PAM, alors présidé par Ilyas El Omari.

 

"J'ai évoqué", a-t-il souligné, "l'administration locale qui gère les élections dans des circonscriptions et dont certains agents ne se sont pas comportés selon les règles".

 

Dialogue interne du PJD: le coup de gueule de Saâd-Eddine El Othmani

 

Interrogé sur les résultats du premier dialogue interne du PJD, tenu le weekend dernier dans la région de Khémisset dans une tentative de souder les rangs des PJDistes, le secrétaire général du parti de la Lampe a qualifié le bilan "d'excellent". 

 

"Cette plateforme constitue une instance de dialogue et non de décision", a expliqué le numéro un du PJD révélant que le taux de participation à Dayet Erroumi "a atteint 80% des 109 militants inscrits".