Affaire des saisonnières marocaines de Huelva: une commission d’enquête parlementaire en voie de constitution? | www.le360.ma

ع
Travailleuses saisonnières
© Copyright : DR

Affaire des saisonnières marocaines de Huelva: une commission d’enquête parlementaire en voie de constitution?

Par Fayza Senhaji le 12/06/2018 à 20h13

Kiosque360. Suite au débat suscité par les témoignages des saisonnières marocaines de Huelva qui dénoncent des agressions sexuelles, le ministre de l’Emploi appelle le Parlement à constituer une commission d’enquête.

aA

Nouveau rebondissement dans le dossier des Marocaines employées dans les champs de fraise à Huelva, en Espagne. Dans son édition du mercredi 13 juin, Al Ahdath Al Maghribia rapporte, en effet, que le ministère de l’Emploi et de l’insertion professionnelle a demandé au Parlement de mettre en place une commission parlementaire pour enquêter sur les agressions sexuelles et la maltraitance subies par les Marocaines dans les champs de Huelva.

 

Le ministère de l’emploi assure n’avoir d'ailleurs jamais nié que des Marocaines avaient subi un harcèlement, mais dit avoir répondu au «cas d’une Marocaine dont l’histoire avait été relayée par des médias nationaux qui avaient repris un média allemand. Or, il s’est avéré que cette femme, trop jeune, ne pouvait faire partie des saisonnières marocaines.»

 

Le quotidien ajoute que le ministre de l’Emploi, Mohamed Yatim, a clairement affirmé, lors de son passage au Parlement, que des Marocaines subissaient des harcèlements dans les champs, ajoutant que cela arrivait au Maroc également. Le ministre a d'ailleurs exhorté les ouvrières à ne pas garder le silence.

Le ministère a également appelé à traiter le sujet avec prudence, en faisant attention aux informations relayées et aux déclarations attribuées aux saisonnières marocaines.

Il a également mis en garde contre la stigmatisation des ouvrières marocaines, une stigmatisation qui nuit à des femmes qui aident financièrement leurs familles.

 

A noter que la demande pour les saisonnières marocaines a atteint des records. Le journal rappelle ainsi qu’au cours de cette année, l’Espagne a fait appel à environ 11.000 ouvrières. Un chiffre appelé à augmenter dans les prochaines années.