Afrique. Le président de Sierra Leone salue le leadership du roi Mohammed VI | www.le360.ma

ع
Julius Maada Bio

Le président de Sierra Leone, Julius Maada Bio.

© Copyright : DR

Afrique. Le président de Sierra Leone salue le leadership du roi Mohammed VI

Par Le360 (avec MAP) le 14/03/2019 à 13h19 (mise à jour le 14/03/2019 à 13h25)

Le président de la République de Sierra Leone, Julius Maada Bio, a salué, jeudi à Casablanca, le leadership et l’engagement de SM le Roi Mohammed VI en faveur du développement de l’Afrique.

aA

S’exprimant à l’ouverture de la 6ème édition du Forum international Afrique développement (FIAD), Maada Bio a également exprimé sa gratitude au royaume du Maroc, un pays «succes story» et qui partage son expérience avec les pays africains frères.

 

«Le Maroc, a-t-il dit, doit être fier de sa longue histoire et de sa tradition séculaire et s’enorgueillir pour son engagement réel qui inspire l’espoir ainsi que son agenda de développement en faveur du continent et qui mérite d’être suivi.

 

Le président sierra léonais a tenu également à souligner que l’Afrique regorge d’énormes potentialités avec une population d’environ un milliard de personnes et des ressources naturelles des plus diversifiées du monde.

 

En revanche, le continent a des besoins colossaux en matière d’infrastructures, a-t-il rappelé, ajoutant que l’Afrique offre d’énormes potentialités d’investissements lourds dans différents secteurs comme l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, le tourisme...

Attijariwafa bank: la Sierra Leone est l'invitée d'honneur du Forum Afrique développement

 

En conséquence, les perspectives de profit et de retour d’investissement sont très élevées sur le continent, a-t-il insisté.

 

Toutefois, «nous devons faire face à de nombreux défis tout en restant tournés vers le futur pour mobiliser les opportunités et les saisir au profit des pays du continent», a relevé le président Maada Bio, mettant l’accent sur l’importance de veiller à la stabilité politique, faire face aux changements climatiques et améliorer le climat d’investissement tout en aplatissant les barrières en vue d'encourager le développement du commerce intra africain dans la perspective de réaliser l'intégration.

 

«Nous devons aussi améliorer nos institutions de gouvernance, promouvoir la transparence et lutter contre la corruption et bien gérer nos ressources naturelles pour le bénéfice de nos pays», a estimé le chef de l’État sierra-léonais.

 

Il a cité, dans ce sens, l’exemple de son pays qui est en phase d’instaurer un conseil de l’investissement présidé par le chef d’État et qui devra servir de guichet unique visant à faciliter l’activité des investisseurs.

Maroc-Sierra Leone: les moyens de renforcer la coopération bilatérale

 

Il a, par ailleurs, plaidé pour une plus grande diversification de l’économie, notant qu’une économie diversifiée est plus résiliente aux crises, en mettant un accent particulier sur la nécessité d’accélérer l’investissement dans le capital humain et la promotion de la condition de la femme en Afrique.

 

A l'issue de cette cérémonie inaugurale, le président Maada Bio a visité le pavillon du "marché de l'investissement" où huit pays africains sont représentés dans des stands par des délégations officielles (agences de promotion des investissements...) afin de présenter leurs plans de développement nationaux.

 

Placé sous le haut patronage du roi Mohammed VI, le 6ème Forum international Afrique développement (FIAD) se tient, deux jours durant, sous le thème "quand l'Est rencontre l'Ouest", à l'initiative du fonds d'investissement panafricain Al Mada, actionnaire de référence du groupe Attijariwafa bank.

 

Le FIAD 2019, qui met à l'honneur la Sierra Leone, constitue une plateforme de référence en faveur du dialogue, de la promotion des investissements et du commerce intra-africain. Il prévoit ainsi de réunir et mettre en relation 2.000 opérateurs économiques de 34 pays africains, notamment le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Sierra Leone,le Maroc et le Rwanda.