Assauts de migrants subsahariens: Madrid défend le Maroc contre l'intox algérienne | www.le360.ma

ع
ministre espagnol de l'intérieur

Juan Ignacio Zoido, ministre espagnol de l'Intérieur.

© Copyright : dr

Assauts de migrants subsahariens: Madrid défend le Maroc contre l'intox algérienne

Par Ziad Alami le 24/02/2017 à 15h12

Madrid a catégoriquement démenti les allégations colportées par les médias algériens pro-gouvernementaux et selon lesquelles le Maroc laisserait délibérément les migrants subsahariens traverser la clôture de Sebta. Les précisions du ministre espagnol de l'Intérieur, Juan Ignacio Zoido,

aA

La réponse de Madrid aux allégations fallacieuses colportées par des médias algériens résolument hostiles au Maroc n'a pas tardé à se manifester. Intervenant sur le plateau de la chaîne de télévision espagnole (TVE), hier jeudi 23 février, le ministre espagnol de l'Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a balayé d'un revers de main les racontards de nos confrères de l'Est selon lesquels les autorités marocaines laisseraient délibérément passer les migrants subsahariens à l'autre bout de la frontière de l'enclave espagnole de Sebta, accusant tendancieusement le Maroc de vouloir "faire chanter" l'Espagne et l'Europe sur ce dossier. 

 

Assaut contre Sebta: l'Inspecteur général des FAR se rend dans le Nord du royaume

 

Réagissant à cette accusation farfelue, le ministre espagnol de l'Intérieur a d'abord précisé que les relations entre les royaumes du Maroc et de l'Espagne sont (honni soit qui mal y pense) basées sur "la confiance mutuelle".

 

Evoquant l'assaut des migrants subsahariens contre la clôture de Sebta, survenu lundi 20 février, le ministre espagnol a rappelé les efforts déployés de part et d'autre pour contenir ces mouvements. Malgré la difficulté de la tâche, les autorités marocaines ont souvent réussi à les endiguer, a fait valoir le haut responsable espagnol, qui en veut pour exemple et pour preuve, la mise en échec par les autorités marocaines d'une nouvelle tentative d'assaut contre la clôture de Sebta, mardi 21 février. "La nouvelle tentative d'entrée massive a eu lieu mardi matin dans une zone périphérique et similaire à celle de ces derniers jours. A cette occasion, la gendarmerie marocaine a réussi à repousser les immigrés", a-t-il salué.

 

Rajoy: "la coopération avec le Maroc dans la lutte contre l'immigration illégale est excellente"

 

Pour rappel, le ministre espagnol de l'Intérieur s'est rendu en décembre 2015 à Rabat pour rencontrer son homologue Mohamed Hassad. "Cette rencontre a été l'occasion de passer en revue et d'explorer les moyens de renforcer davantage nos relations de coopération dans différents domaines, notamment le volet sécuritaire", a-t-il indiqué. 

 

Il faut rappeler aussi que le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a qualifié de "magnifique" la coopération entre Rabat et Madrid, à l'issue d'une rencontre avec le président de la République française, François Hollande, lundi 20 février.

 

Une coopération "magnifique" qui semble déranger "au plus haut point" un régime algérien qui fait de l'hostilité au royaume du Maroc une "politique d'Etat".