Bain de foule pour le roi en balade privée à Laâyoune | www.le360.ma

ع
RoiBainDeFoule
© Copyright : DR

Bain de foule pour le roi en balade privée à Laâyoune

Par Mohamed Chakir Alaoui le 07/11/2015 à 21h44 (mise à jour le 08/11/2015 à 10h40)

Mohammed VI a eu droit à un gigantesque bain de foule, en début de soirée du 7 novembre à Laâyoune. Le souverain, à bord de sa voiture personnelle, a été acclamé puis suivi sur une longue distance par quelque 30.000 personnes. Récit.

aA

Comme il a l’habitude de prendre sa voiture privée pour des balades à Tanger, Casablanca, Fès ou Rabat, Mohammed VI n’a pas dérogé à cette règle lors de sa visite à Laâyoune, chef-lieu du Sahara marocain. Le360 a ainsi appris que samedi, vers 19h30, le souverain se baladait à Laâyoune, sans protocole, quand il a arrêté sa voiture au moment où il a vu une foule immense rassemblée dans l’un des quartiers: près de 30.000 personnes qui manifestent devant le siège de la MINURSO. Cette foule demandait le départ decette dernière estimant que sa mission devenait caduque après le discours du roi Mohammed VI, prononcé hier vendredi, à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche Verte.

 

Mohammed VI a arrêté sa voiture. Des personnes parmi la foule l'ont reconnu et sont venues spontanément le saluer. "La voiture du roi était entourée de centaines de personnes qui criaient leur joie, chantaient, lançaient des vivats au roi du Maroc", précise un témoin à Le360. Quand Mohammed VI a repris son chemin,  les dizaines de milliers de manifestants ont suspendu leur mouvement de protestation pour suivre la voiture du roi. La nouvelle s'étant vite répandue, d'autres personnes ont augmenté les rangs de ceux qui suivaient la voiture du roi.

 

Selon nos sources sur place, ce bain de foule se déroule encore au moment de la rédaction de ces lignes, avec ces milliers de nos concitoyens du Sahara heureux d’aller à la rencontre du souverain. D’ailleurs, pendant longtemps, les habitants du Sahara avaient une revendication qui en dit long sur les liens de cette partie du royaume avec le roi. «Bghina lmalik iji izourna» (Nous voulons que le roi vienne nous rendre visite), une phrase que répétaient notables, élus et simples citoyens des régions du Sud marocain.