Boycott: El Othmani présente ses excuses | www.le360.ma

ع
el othmani

Le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : DR

Boycott: El Othmani présente ses excuses

Par Amyne Asmlal le 16/05/2018 à 19h58

Kiosque360. Le chef du gouvernement appelle à une réconciliation avec les citoyens qui ont suivi la campagne du boycott. Il s’est excusé pour les propos de ses ministres et a invité tout le monde à tourner la page.

aA

Le chef du gouvernement a présenté publiquement des excuses aux citoyens pour les déclarations, jugées offensantes, de certains membres de son équipe. Il a dit regretter certains abus de langage des ministres, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 17 mai. El Othmani a, de même, appelé à la réconciliation les citoyens qui ont suivi la campagne de boycott, lancée sur les réseaux sociaux, de trois marques de produits de grande consommation.

 

Le chef du gouvernement, ajoute Al Ahadath Al Maghribia, s’est longuement attardé sur cette campagne de boycott lors de son passage, mardi, devant la Chambre des conseillers, dans le cadre de la séance mensuelle de questions de politique générale. El Othmani, tout en insistant sur la légitimité populaire de son gouvernement, a surtout affirmé avoir suivi avec grand intérêt cette campagne, depuis le début. Il reste toujours, a-t-il déclaré, à l’écoute des citoyens.

 

Ainsi, a affirmé El Othmani, «contrairement à certaines allégations», le gouvernement n'a jamais été contre le citoyen. Il demeure, au contraire, attaché à «la défense des intérêts de l’ensemble des citoyens, toutes catégories confondues, ainsi qu'à ceux de l’économie nationale, en tant que gouvernement responsable et émanant de la volonté populaire». C’est ainsi, a-t-il précisé, que l’Exécutif doit, en même temps, veiller sur les droits du citoyen et préserver sa dignité, qu'il soit consommateur, commerçant ou salarié, préserver le pouvoir d’achat des ménages, garantir la liberté de l'investissement, assurer des conditions favorables à la production et encourager les entreprises.

 

Le chef du gouvernement a, en outre, tenu à rassurer les citoyens lors de ce passage devant le Parlement, écrit pour sa part le quotidien Al Akhbar dans sa livraison de ce jeudi. Le gouvernement, a-t-il expliqué, veille quotidiennement à protéger le consommateur. Il prend les mesures nécessaires pour «contrer les pratiques illégales pouvant entraver l’approvisionnement des marchés et la qualité des produits, ou entraîner des hausses des prix», rapporte le journal.

 

C’est ainsi, ajoute le quotidien, que le chef du gouvernement a annoncé la création d'une commission chargée de l'examen des prix des produits les plus commercialisés et les plus demandés sur le marché. Sa mission sera de suivre l’évolution des prix et de proposer des solutions à même d'alléger la pression sur le pouvoir d'achat des ménages. En attendant la mise sur pied de cette commission, El Othmani appelle déjà les producteurs de produits de forte consommation, les distributeurs et les commerçants, à prendre des initiatives à même de contribuer à la baisse des prix et de la pression sur le panier des ménages.