Casablanca: Hammouchi sanctionne plusieurs responsables sécuritaires | www.le360.ma

ع
Hammouchi
© Copyright : DR

Casablanca: Hammouchi sanctionne plusieurs responsables sécuritaires

Par Amyne Asmlal le 18/06/2017 à 22h19 (mise à jour le 19/06/2017 à 01h53)

Kiosque360. Plusieurs hauts responsables et fonctionnaires de police, en poste dans le district d’Aïn Chock, ont été sanctionnés pour graves manquements à leurs fonctions.

aA

Le chef de district de la police d’Aïn Chock et le chef de cercle de «Mkansa», dans la même zone, ont été relevés de leurs fonctions. Par ailleurs, un commissaire central du même district a été muté dans une ville du Sud du Maroc, tandis que le chef du corps urbain (police de la circulation) a reçu un blâme. D’autres éléments de la police du district ont écopé de sanctions de natures diverses. Ces responsables et fonctionnaires de police ont été sanctionnés pour manquements graves à leurs fonctions, rapporte le quotidien Assabah dans son édition de ce lundi 19 juin.  

 

Ces sanctions font suite à l'enquête d'une commission spéciale de la DGSN, dépêchée dans le district pour répondre aux nombreux rapports qui lui ont été soumis par divers organismes. La DGSN, affirme Assabah, a d'ailleurs corroboré les soupçons de négligence et corruption relevés dans ces rapports. 

 

Une vague de sanctions a ainsi frappé les responsables et fonctionnaires de police, ainsi que l’autorité locale. La DGSN a, dans ce cadre, suspendu pour corruption un commissaire principal de police officiant à Moulay Rachid. Ce dernier a été pris en flagrant délit, alors qu'il tentait d'empocher un pot-de-vin d'un montant de 1.500 DH. Ce même responsable, rappelle le journal, avait d'ailleurs déjà fait l’objet d’une enquête.