Des considérations politiciennes derrière la campagne de boycott | www.le360.ma

ع
Benkirane

Abdelilah Benkirane.

© Copyright : DR

Des considérations politiciennes derrière la campagne de boycott

Par Mohamed Younsi le 04/06/2018 à 19h30

Kiosque360. La campagne de boycott a de mauvaises répercussions sur le PJD. Après les déclarations hasardeuses de ses ministres, c'est au tour de l’ancien secrétaire général de la Lampe de sortir de son silence pour défendre une entreprise et asséner des coups aux deux autres.

aA

L’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’est enfin exprimé sur la campagne de boycott touchant trois produits sur le marché national. Or, cette intervention a révélé au grand jour les manœuvres politiciennes orchestrées dans le plus grand secret.

 

Etonnamment, l’ancien secrétaire général de la Lampe a pris la défense de Centrale Danone, appelant les citoyens à cesser le boycott du lait produit par cette entreprise pour éviter les conséquences désastreuses que cela ne manquera pas d'avoir sur les éleveurs et les agriculteurs. Pourtant, Abdelilah Benkirane lui-même avait bel et bien appelé, auparavant, les citoyens à boycotter cette même entreprise, rappelle le quotidien Al Massae dans son édition de ce mardi 5 juin. Un revirement qui a d’ailleurs enflammé les réseaux sociaux et fait les choux gras des médias.

 

Ainsi, les internautes ont effectué un montage des deux vidéos où Benkirane commence par encourager le boycott de Centrale Danone, avant d'entreprendre de le dénoncer. Il va sans dire que sa crédibilité n'en est pas ressortie indemne. 

 

Dans sa dernière sortie médiatique, l’ancien secrétaire général du PJD a par ailleurs tenté de justifier le boycott des deux autres produits ciblés par la campagne. «Des considérations politiques motivent le boycott des produits de Bensaleh et d’Akhannouch», a ainsi déclaré Benkirane, rapporte Al Akhbar dans son édition du jour.

Des propos qui, aujourd'hui, secouent le PJD, déjà fragilisé par l'attitude de ses ministres, comme l'ont relevé des membres du parti lors de la dernière réunion du secrétariat général.